Etude de deux sous-unites peripheriques du photosysteme i exposees du cote stromal de la membrane thylakoidale

par FRANCOISE ROUSSEAU

Thèse de doctorat en Sciences biologiques et fondamentales appliquées. Psychologie

Sous la direction de BERNARD LAGOUTTE.

Soutenue en 1992

à Paris 11 .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    Cette etude a porte plus particulierement sur deux sous-unites du photosysteme i, psi-e et psi-d se trouvant a l'interface du psi du cote de stromal de la membrane. Le materiel genetique utilise pour ce travail est la cyanobacterie synechocystis sp. Pcc 6803, photoautotrophe facultative et naturellement transformable. Les trois sous-unites peripheriques, psi-e, psi-d et psi-c du psi sont extraites simultanement des particules de psi de synechocystis sp. Pcc 6803 par un agent chaotrope, le nascn (2m). Leur purification a ensuite permis d'etablir la sequence complete d'acides amines de psi-e et celle partielle de psi-c. La fluoresceine-isothiocyanate (fitc), reactif specifique des amines primaires, est utilise comme marqueur des lysines accessibles des sous-unites psi-e et psi-d. Pour psi-e, les resultats sont l'accessibilite de la lysine 29 et l'enfouissement dans le complexe des lysines de la partie n-terminale et de la lysine c-terminale. Les genes psae et psad ont ete clones grace a la methode du pcr dans un plasmide d'e. Coli, blue-script sk+. A partir de ces plasmides, differentes constructions genetiques ont ete fabriquees comportant soit le remplacement du gene psae par le gene de resistance a la kanamycine (kmr), soit l'insertion du gene kmr dans la sequence de psad, soit un gene psae mute. Elles ont permis d'obtenir des mutants de synechocystis sp. Pcc 6803 par transformation. La deletion de psae chez synechocystis sp. Pcc 6803 n'est pas letale. La vitesse de croissance du mutant n'est pas beaucoup affectee par rapport a celle de la souche sauvage. Cependant, nous notons un ralentissement in vitro de la vitesse de transfert des electrons des particules de psi de ce mutant depourvu en psi-e. Dans le psi de ce mutant, toutes les sous-unites sont presentes mis a part psi-e. Huit mutants ont ete construits par reintroduction d'un gene psae mute chez le mutant de deletion. Le resultat de cette mutagenese permet de confirmer un role d'ancrage des parties n-terminale et c-terminale pour psi-e dans le psi


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 157 P.
  • Annexes : 130 REF.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris-Sud (Orsay, Essonne). Service Commun de la Documentation. Section Sciences.
  • Accessible pour le PEB
  • Bibliothèque : Centre Technique du Livre de l'Enseignement supérieur (Marne-la-Vallée, Seine-et-Marne).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TH2014-011062
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.