La fertilite des hybrides interspecifiques et les relations genomiques entre cafeiers diploides d'origine africaine (genre coffea l. Sous-genre coffea)

par JACQUES LOUARN

Thèse de doctorat en Sciences biologiques et fondamentales appliquées. Psychologie

Sous la direction de Jean-Claude Mounolou.

Soutenue en 1992

à Paris 11 .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    48 combinaisons interspecifiques entre douze especes de cafeiers diploides africains (2n=22 chromosomes) ont ete realisees. L'etude des relations meiose-fertilite chez les hybrides f1 diploides et les amphiploides montre la parente des genomes et l'appartenance des especes a un meme complexe. Pour une combinaison interspecifique diploide donnee, la viabilite pollinique et la fertilite femelle sont de meme niveau. Entre combinaisons, toutes les situations sont observees depuis la quasi-sterilite jusqu'a des fertilites analogues a celle des parents. Les differences de fertilite sont liees aux variations de regularite meiotique et a la presence ou non de differences de structures entre genomes. La depression hybride est generalement importante en seconde generation. Compares aux autotetraploides artificiels, les amphiploides ont des meioses plus irregulieres. Trois groupes d'especes recouvrant les distributions geographiques sont mis en evidence sur la base de viabilites polliniques faibles chez les hybrides intergroupes: le groupe ouest (afrique occidentale, centrale et angola); le groupe central (dorsale est-africaine); le groupe est (facade est-africaine). La differenciation entre le groupe ouest et les deux autres groupes fait intervenir des differences de structure. Ces resultats sont pour la plupart originaux. La classification biosystematique qui peut en etre deduite rejoint la classification botanique de chevalier (1942). Des strategies d'amelioration de l'espece cultivee c. Canephora par hybridation interspecifique au niveau diploide sont discutees: seule c. Congensis, semble faire partie de son pool genetique primaire. De nouvelles perspectives de recherche sur les descendances hybrides recombinees sont presentees; elles concernent les limites de la recombinaison entre especes et la cartographie des genomes


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Annexes : 155 REF

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris-Sud (Orsay, Essonne). Service Commun de la Documentation. Section Sciences.
  • Accessible pour le PEB
  • Bibliothèque : Centre Technique du Livre de l'Enseignement supérieur (Marne-la-Vallée, Seine-et-Marne).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TH2014-011000
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.