Etudes comportementales des interactions chimiques abeille-plante : application a l'evaluation de l'impact de colzas transgeniques (brassica napus var. oleifera) sur l'abeille domestique (apis mellifera l.)

par ANNE-LORRAINE NIZOU PICARD

Thèse de doctorat en Sciences biologiques et fondamentales appliquées. Psychologie

Sous la direction de Claudine Masson.

Soutenue en 1992

à Paris 11 .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    L'objectif de ce travail est l'analyse des interactions abeille-plante basees sur des signaux chimiques vegetaux. Le colza, culture d'interet agronomique croissant, est connu pour ses qualites melliferes. L'imminence de la dissemination volontaire de colzas transgeniques pose un probleme d'evaluation de l'impact de tels organismes sur l'environnement. Les colzas etudies expriment une resistance aux champignons pathogenes, nous avons d'autre part etudie l'effet de certaines proteines conferant cette resistance ou possedant des proprietes insecticides. Les effets de ces plantes ou de ces proteines ont ete evalues sur differentes composantes du comportement de butinage, en relation avec des signaux chimiques a valeur alimentaire, les nectars, ou intervenant dans l'orientation a distance, les emissions volatiles. L'analyse du comportement d'abeilles sur plantes de reference et plantes transgeniques associees en couples revele des differences d'activite de visite selon les couples; des differences apparaissent au niveau des volumes de nectar secretes. L'etude de l'effet direct des proteines recombinantes sur l'appetance des sources alimentaires ne met pas en evidence d'effet direct de type attractif-repulsif sur l'activite de consommation et de visite. Elle se traduit pourtant par un effet global a l'echelle de la colonie. La mise en place d'un apprentissage olfactif au niveau de l'individu (test d'extension conditionnee du proboscis) met en evidence trois types d'effets pour trois proteines differentes ainsi qu'un effet de la concentration. L'etude des mecanismes de discrimination olfactive de l'abeille en reponse a des signaux volatils identifies dans l'arome de colza revele des capacites de generalisation tant qualitative (reconnaissance d'un melange sur la base de certains produits) que quantitative (reconnaissance de concentrations differentes de celle apprise). En conclusion, sur un plan fondamental, les donnees obtenues permettent de demontrer les capacites d'adaptation comportementale de l'abeille en reponse a des signaux chimiques fluctuant qualitativement et quantitativement. De plus, les experiences ayant ete appliquees a l'evaluation de l'impact de proteines recombinantes ou de plantes exprimant ces proteines, elles s'inscrivent dans le cadre general d'une evaluation des risques potentiels presentes par des organismes issus des biotechnologies sur l'environnement


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Annexes : 284 REF

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris-Sud (Orsay, Essonne). Service Commun de la Documentation. Section Sciences.
  • Accessible pour le PEB
  • Bibliothèque : Centre Technique du Livre de l'Enseignement supérieur (Marne-la-Vallée, Seine-et-Marne).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TH2014-010994
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.