La l-tryptophane 2',3'-oxydase de chromobacterium violaceum : purification, caracterisation et clonage du gene. l'introduction d'une double liaison en position c alpha-c beta des residus tryptophanyles, au sein des peptides et des proteines

par Roger Genet

Thèse de doctorat en Sciences biologiques et fondamentales appliquées. Psychologie

Sous la direction de André Ménez.

Soutenue en 1992

à Paris 11 .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    Chromobacterium violaceum possede la capacite de metaboliser le carboxybenzoyl-l-tryptophane en un compose insature, possedant une double liaison entre ses carbones alpha et beta (davis et al. , bba (1975) 385:133-144). A partir de cette souche, nous avons purifie une nouvelle enzyme, nommee l-tryptophane 2,3-oxydase (trpox) ou l-tryptophane: oxygene 2,3-oxydoreductase (e. C. 1. 3. 3. X), qui catalyse specifiquement la formation d'une double liaison en position c alpha-c beta du l-tryptophane. Les caracteristiques structurales de l'enzyme ont ete etablies, et une etude des proprietes fonctionnelles nous a permis de preciser les interactions stabilisatrices du substrat au site actif. La trpox n'agit pas seulement sur le l-tryptophane et ses derives, mais catalyse egalement la deshydrogenation des residus tryptophanyles au sein des peptides et des proteines. Sa stabilite en conditions reductrices et denaturantes, et sa thermostabilite, font de cette enzyme un outil particulierement performant pour la synthese de dehydropeptides et de dehydroproteines. Une etude genetique des conditions d'expression de l'activite enzymatique chez c. Violaceum, nous a permis de mettre en evidence une correlation avec la biosynthese d'un pigment, la violaceine, et la presence d'un plasmide de 27 megadaltons, prg100, isole au laboratoire. L'un des genes specifiant la trpox a ete localise sur prg100. Nous disposons aujourd'hui d'un faisceau d'arguments en faveur d'une participation de cette enzyme au processus de biosynthese du pigment de c. Violaceum


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Annexes : 186 REF

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris-Sud (Orsay, Essonne). Service Commun de la Documentation. Section Sciences.
  • Accessible pour le PEB
  • Bibliothèque : Centre Technique du Livre de l'Enseignement supérieur (Marne-la-Vallée, Seine-et-Marne).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TH2014-010988
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.