Etude des communautes a helophytes de la reserve naturelle de cherine (brenne) : impact du paturage extensif et d'autres modes de gestion

par MURIEL DAUDON

Thèse de doctorat en Sciences biologiques et fondamentales appliquées. Psychologie

Sous la direction de Alain Lacoste.

Soutenue en 1992

à Paris 11 .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    En vue de pallier a la banalisation des ecosystemes, phenomene induit par l'evolution socio-economique des zones humides comme la brenne (sud-ouest du bassin parisien), les responsables de la reserve naturelle de cherine (st-michel-en-brenne), ont mis en place un plan de gestion. Le patrimoine naturel remarquable, tant regional qu'au sein de la reserve, est en effet, etroitement dependant du mode d'exploitation des biotopes car l'homme est integre a l'histoire de la brenne, passee et a venir. Site de nidification d'especes d'oiseaux menacees, la phragmitaie haute a donne lieu a une typologie fondee sur des criteres de structure verticale et de production, en prealable a toute intervention visant a ameliorer son potentiel ornithologique. Il semble, en effet, que les oiseaux affectionnent les secteurs les plus dynamiques. Constituee de plusieurs populations (morphologiques et genetiques), une roseliere agee fonctionne selon un schema complexe, ou l'eau n'est qu'un des facteurs determinants. Les marges atterries de cette roseliere, rajeunies par des engins mecaniques, sont entretenues par paturage de bovins et de chevaux rustiques. La composante vegetale, enrichie et diversifiee suite a l'ouverture, est encore en pleine evolution. Un dispositif avec reperes fixes permet de suivre cette dynamique. Par son impact selectif et variable dans l'espace et selon les saisons (relativite des preferences alimentaires) et le betail devrait maintenir ce stade pionnier recherche car complementaire du facies ferme (peuplements, fonction biologique. . . ). Pour couvrir leurs besoins alimentaires (elevage extensif en plein air integral), limiter l'embroussaillement des prairies et landes ainsi que le surpaturage de la roseliere basse, les animaux ont acces aux autres formations: une etude des modalites d'occupation des parcours composites et du budget-temps des animaux, confirme l'existence de preferences spatiales. Correlees, entre autres, aux ressources alimentaires, elles renforcent les effets diversifiants du paturage


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Annexes : 399 REF

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris-Sud (Orsay, Essonne). Service Commun de la Documentation. Section Sciences.
  • Accessible pour le PEB
  • Bibliothèque : Centre Technique du Livre de l'Enseignement supérieur (Marne-la-Vallée, Seine-et-Marne).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TH2014-010955
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.