Etude de la solubilisation et de la formation de vesicules non-ioniques en presence d'octyl b-d-glucopyranoside

par MAUD SERAS

Thèse de doctorat en Sciences biologiques et fondamentales appliquées. Psychologie

Sous la direction de SYLVIANE LESIEUR.

Soutenue en 1992

à Paris 11 .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    La comprehension des mecanismes de solubilisation des membranes biologiques ou la maitrise des processus de leur reconstitution passent prealablement par la connaissance de systemes modeles lipide(s)-detergent(s). Dans ce cadre, les detergents non ioniques ont ete largement utilises et, plus particulierement, l'octyl b-d-glucopyranoside (og) pour ses proprietes non denaturantes vis-a-vis des proteines et la valeur relativement elevee de sa concentration micellaire critique (cmc). La solubilisation et la formation, en presence d'og, de vesicules non ioniques composees d'un melange equimolaire de cholesterol et d'un lipide monocatenaire non ionique, l'hexadecylether de diglycerol, avec une faible proportion d'une molecule chargee, le dicetylphosphate, a ete abordee a deux niveaux: i) au niveau supramoleculaire en utilisant les techniques de diffusion de la lumiere et de microscopie electronique par cryo-transmission; ii) au niveau moleculaire en suivant l'emission de fluorescence statique de deux sondes membranaires et resolue dans le temps d'un analogue du cholesterol incorpore dans les membranes. Parallelement, l'influence de la cinetique d'addition ou d'elimination du detergent a ete etudiee. Il ressort de cette etude que la transformation des vesicules non ioniques en micelles est principalement regie par des processus moleculaires cinetiquement limites par l'insertion et la diffusion du detergent dans les membranes. Au contraire la formation des vesicules est gouvernee par les rearrangements supramoleculaires des agregats, l'equilibre moleculaire etant atteint instantanement


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Annexes : 107 REF

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris-Sud (Orsay, Essonne). Service Commun de la Documentation. Section Sciences.
  • Accessible pour le PEB
  • Bibliothèque : Université Paris 13 (Villetaneuse, Seine-Saint-Denis). Bibliothèque universitaire. Section Sciences.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TH 1992 064
  • Bibliothèque : Centre Technique du Livre de l'Enseignement supérieur (Marne-la-Vallée, Seine-et-Marne).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TH2014-010954
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.