Proprietes electrooptiques des transitions intrabandes dans les multipuits quantiques gaas/algaas. Application a la detection infrarouge

par Éric Martinet

Thèse de doctorat en Physique

Sous la direction de Emmanuel Rosencher.

Soutenue en 1992

à Paris 11 .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    Apres une breve presentation des detecteurs infrarouge en mode photoemissif, l'expression de l'absorption intersousbande (isb) entre deux niveaux confines dans le puits est developpee. La premiere partie du travail concerne la polarisabilite electrique statique induite par une excitation optique intersousbande. Le phenomene nonlineaire de rectification optique est mesure dans des puits asymetriques. Une structure de deux puits couples constituant un systeme asymetrique a trois niveaux est ensuite etudiee, pour laquelle cet effet est augmente du fait de la presence d'un niveau metastable. La seconde partie est consacree a la photoemission des electrons hors des puits quantiques dans les structures polarisees electriquement. L'expression de l'excitation optique directe vers des niveaux non confines est obtenue. Le spectre d'emission des porteurs photoexcites depuis un niveau quasi-confine est compare au spectre d'absorption. Sous champ electrique, le deplacement different des spectres du photocourant et d'absorption mettent en evidence le caractere sequentiel absorption puis transfert tunnel de l'emission des porteurs photoexcites depuis un niveau quasi-confine. La troisieme partie presente le taux de transfert tunnel des electrons hors d'un puits quantique mesure directement en fonction du champ electrique applique. La variation de ce taux de transfert avec le champ electrique applique est expliquee par l'augmentation de la transparence de la barriere de confinement. Tous ces concepts sont enfin mis a profit pour concevoir des detecteurs dont la reponse spectrale est controlee electriquement, par exemple l'accord spectral par effet stark ou la commutation bicolore


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris-Sud (Orsay, Essonne). Service Commun de la Documentation. Section Sciences.
  • Accessible pour le PEB
  • Bibliothèque : Centre Technique du Livre de l'Enseignement supérieur (Marne-la-Vallée, Seine-et-Marne).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TH2014-010945
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.