De la phonomyographie dans l'evaluation de la contraction musculaire chez l'homme

par Michel Petitjean

Thèse de doctorat en Sciences biologiques et fondamentales appliquées. Psychologie

Sous la direction de Bernard Maton.

Soutenue en 1992

à Paris 11 .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    La contraction des muscles s'accompagne de la production de sons detectables a l'aide d'un microphone: c'est le phonomyogramme (pmg). Le but de cette etude est de preciser la signification physiologique de ce signal puis, d'envisager son application a l'evaluation de la contraction musculaire chez l'homme. Dans une premiere partie, il a ete montre que: a) au cours de la contraction volontaire, il existe un pmg elementaire correspondant a l'activite des unites motrices recrutees; b) les pmg elementaires evoques par stimulation electrique ont une amplitude correlee au pic d'amplitude des secousses correspondantes. Dans une seconde partie, le pmg de muscles flechisseurs de l'avant-bras a ete etudie dans differentes conditions de flexion isometrique du coude et lors de mouvements effectues a vitesses et inerties variees. Des resultats experimentaux, il ressort que l'amplitude, ou la valeur integree du pmg, est a la fois un bon indice de force et de recrutement des unites motrices. Le pmg permet aussi de dater de facon fine la contraction. La simplicite de sa mise en uvre permet d'envisager l'utilisation du pmg comme complement utile de l'electromyographie


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Annexes : 526 REF

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris-Sud (Orsay, Essonne). Service Commun de la Documentation. Section Sciences.
  • Accessible pour le PEB
  • Bibliothèque : Centre Technique du Livre de l'Enseignement supérieur (Marne-la-Vallée, Seine-et-Marne).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TH2014-010921
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.