Utilisation des reactions radicalaires dans le domaine des nucleosides

par CLAIRE VINCENT

Thèse de doctorat en Chimie

Sous la direction de STEPHANE GERO.

Soutenue en 1992

à Paris 11 .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    La premiere partie de cette these presente la synthese enantioselective d'un analogue de la sinefungine, dans lequel la partie adenosine est remplacee par la thymidine. Le squelette carbone de la sinethymidine a ete forme a l'aide de deux reactions radicalaires successives. La premiere, de type s#h2, consiste a additionner le radical en c4, issu de la decarboxylation de l'ester thiohydroxamique de la thymidine protegee, sur une olefine amide allylique. L'olefine resultant de cette addition intervient dans une seconde reaction radicalaire pour pieger le radical engendre lors de la photolyse de l'ester thiohydroxamique de l'acide aspartique protege; le compose ainsi obtenu constitue le squelette de la sinethymidine. Dans le but d'ameliorer le rendement global de la sinethymidine, nous avons etudie une nouvelle methode de preparation des esters thiohydroxamiques, mise au point recemment par barton et coll. : elle utilise le 2,2-dithiopyridone-1,1-di-n-oxyde et la triphenylphosphine (ou la tributylphosphine), et permet d'esterifier des acides carboxyliques dans des conditions douces et efficaces. Nous avons egalement etudie la reaction de rearrangement d'hofmann, et mis au point, sur differents modeles, de nouvelles conditions permettant de transformer une fonction amide en t-butylcarbamate en une seule etape; cette reaction a egalement ete appliquee avec succes a la synthese de la sinethymidine. La sinethymidine obtenue au cours de cette synthese a ete testee pour son activite antiparasitaire, sur des souches de leishmania: les resultats ont montre qu'elle en etait depourvue, confirmant l'hypothese selon laquelle la partie adenosine est indispensable pour conserver l'activite antiparasitaire de la sinefungine. La seconde partie de ce travail concerne la synthese, par voie radicalaire, de c-cyclonucleosides a base purine ou pyrimidine, a partir de c5-anisyl-telluronucleosides. La production de radical methyle lors de la photolyse de la n-acetoxy-2-thiopyridone, a permis, par un procede d'echange radicalaire, de former un radical sur le carbone c5 des nucleosides adenosine, uridine, ou thymidine. Ce radical s'est alors additionne de facon intramoleculaire sur la base purine ou pyrimidine, conduisant ainsi a des cyclonucleosides, avec des rendements tres satisfaisants


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Annexes : 82 REF

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris-Sud (Orsay, Essonne). Service Commun de la Documentation. Section Sciences.
  • Accessible pour le PEB
  • Bibliothèque : Centre Technique du Livre de l'Enseignement supérieur (Marne-la-Vallée, Seine-et-Marne).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TH2014-010788
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.