Transmission, diffusion elastique et reconstruction directe des amplitudes n-p entre 0. 8 et 1. 1 gev

par JACQUES BALL

Thèse de doctorat en Physique

Sous la direction de FRANCOIS LEHAR.

Soutenue en 1992

à Paris 11 .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    Le but du programme nucleon-nucleon a saturne ii etait de determiner des ensembles complets d'observables dans la diffusion np elastique et quasi elastique, pour acceder a la reconstruction directe des amplitudes. Les ensembles complets d'observables ont ete mesures dans un grand domaine angulaire pour des energies de 0. 84, 0. 88, 0. 940, 1. 00, et 1. 10 gev. En plus des parametres de diffusion elastique, la these contient des mesures de transmission qui determinent les differences de sections efficaces totales. Ces donnees determinent les parties imaginaires pour les amplitudes de diffusion vers l'avant et permettent de deduire les amplitudes de diffusion pour l'isospin zero. Le formalisme de la diffusion elastique du systeme nn est decrit. Le faisceau, la cible et la mesure de leur polarisation sont discutes. L'appareillage pour les differentes mesures est presente. Les resultats obtenus sont traites en detail et compares avec les donnees d'autres laboratoires. Les donnees des correlations des polarisations, des observables avec trois indices du spin, et des differences de sections efficaces polarisees avec des neutrons libres ont ete mesurees, pour la premiere fois, a saturne ii lors de cette experience


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Annexes : 190 REF

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris-Sud (Orsay, Essonne). Service Commun de la Documentation. Section Sciences.
  • Accessible pour le PEB
  • Bibliothèque : Centre Technique du Livre de l'Enseignement supérieur (Marne-la-Vallée, Seine-et-Marne).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TH2014-010781
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.