Le recepteur du pyy : analyse moleculaire et expression au cours de la differenciation epitheliale de l'intestin grele de rat

par Thierry Voisin

Thèse de doctorat en Sciences biologiques et fondamentales appliquées. Psychologie

Sous la direction de MARC LABURTHE.

Soutenue en 1992

à Paris 11 .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    Le peptide yy (pyy) est une hormone de 36 acides amines, liberee par les cellules endocrines de l'intestin. Le neuropeptide y (npy) est un neuropeptide ubiquitaire de l'organisme. Les deux peptides presentent une grande homologie de sequence. Le ppy et le npy sont consideres comme les plus puissants inhibiteurs des secretions hydroelectrolytiques de l'intestin grele. En 1986, notre equipe a decouvert un nouveau recepteur liant le pyy et le npy mais preferant le pyy. Ce recepteur intestinal du pyy est couple negativement a la production d'ampc, inhibant l'effet des activateurs physiologiques de ce systeme, comme le peptide intestinal vasoactif (vip). Notre etude a consiste, d'une part, a determiner la localisation du recepteur du pyy le long de l'axe crypto-villositaire de l'epithelium intestinal; d'autre part, a caracteriser les proprietes structurales et moleculaires du recepteur pyy en solution, etape preliminaire pour sa purification. Nous avons ainsi montre que le recepteur du pyy est exprime quasi exclusivement dans le compartiment secretoire cryptique ou il induit une forte inhibition du systeme de production de l'ampc. Les techniques de filtration sur gel et d'ultracentrifugation en gradient de saccharose, ont montre que le recepteur est une glycoproteine monomerique de masse moleculaire de 44 kda. Ces observations nous ont amenes a etudier l'expression d'un autre recepteur couple negativement a la production d'ampc dans l'epithelium de l'intestin grele de rat: le recepteur alpha#2-adrenergique. Comme le recepteur du pyy, le recepteur alpha#2-adrenergique se distribue quasi-exclusivement dans le compartiment cryptique du jejunum de rat. Ces resultats sont en accord avec le role secretoire des cellules cryptiques. Par contre, le recepteur du vip est exprime de maniere homogene dans l'axe crypto-villositaire. Par ailleurs, l'etude de l'expression des proteines transductrices gi et gs dans l'axe crypto-villositaire a mis en evidence une expression divergente des proteines g au cours de la differenciation epitheliale de l'intestin grele de rat. Ainsi, il n'existe pas de correlation entre l'expression des recepteurs du pyy, alpha#2-adrenergique, du vip et les proteines g auxquelles ils sont couples


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Annexes : 483 REF

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris-Sud (Orsay, Essonne). Service Commun de la Documentation. Section Sciences.
  • Accessible pour le PEB
  • Bibliothèque : Centre Technique du Livre de l'Enseignement supérieur (Marne-la-Vallée, Seine-et-Marne).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TH2014-010766
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.