Qcd quantitative et photons reels quelques problemes infrarouges en theorie des champs a temperature finie

par ERIC PILON

Thèse de doctorat en Physique

Sous la direction de MICHEL FONTANNAZ.

Soutenue en 1992

à Paris 11 .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    Cette these comprend deux parties distinctes. La premiere concerne l'application quantitative de la chromodynamique quantique (qcd) en physique des hautes energies. Elle contient elle-meme deux volets. Le premier volet porte sur l'importance des corrections qcd d'ordre superieur dans les processus de production a grande impulsion transverse impliquant des photons (quasi) reels. Nos travaux concernent tout d'abord la photoproduction de photons directs au collisionneur electro-proton hera de hamburg, ou nous montrons l'importance des corrections d'ordre superieur a la contribution de fonction de structure du photon, et la possibilite de mesurer le contenu en gluons du photon initial. Nous etudions egalement les corrections d'ordre superieur a la composante de bremmstrahlung dans la hadroproduction de photons directs aux collisionneurs sps du cern et tevatron de fermilab et mesurable aux supercollisionneurs futurs lhc et ssc, en mettant en evidence la predominance de la fragmentation inclusive de gluons en photons en debut de spectre. Le second volet expose une approche semi numerique au traitement des corrections qcd d'ordre superieur, visant a incorporer de facon quantitative l'hadronisation de l'etat final partonique. Nous analysons les problemes poses par le mariage d'un calcul d'ordre superieur au niveau partonique avec le branchement de l'hadronisation complete a la lund. La seconde partie presente deux travaux consacres a l'etude de quelques problemes infrarouges en theorie des champs a temperature finie. Nous analysons la possible extension du theoreme de kinoshita, lee-nauenberg a temperature finie sur l'exemple du taux de conversion neutron-proton, et montrons la compensation des singularites colineaires et soft au premier ordre dans la constante de structure fine. Puis nous analysons l'anomalie axiale a temperature finie par l'approche dispersive de dolgov-zakharov sur l'exemple du modele de schwinger, et mettons en evidence le mecanisme de compensation des contributions thermiques qui aboutit a l'independance de l'anomalie axiale vis-a-vis de la temperature


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Annexes : 315 REF

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris-Sud (Orsay, Essonne). Service Commun de la Documentation. Section Sciences.
  • Accessible pour le PEB
  • Bibliothèque : Centre Technique du Livre de l'Enseignement supérieur (Marne-la-Vallée, Seine-et-Marne).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TH2014-010754
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.