Systemes modeles des interactions fer-cuivre et fer-fer : synthese, caracterisation structurale et etude des proprietes electroniques a partir des donnes magnetiques et de resonance paramagnetique electronique

par FREDERIC ERLINGER

Thèse de doctorat en Chimie

Sous la direction de IRENE MORGENSTERN-BADARAU.

Soutenue en 1992

à Paris 11 .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    Afin de determiner la structure et de comprendre les mecanismes d'action des metalloproteines, des etudes sont menees d'une part sur les materiaux biologiques et d'autre part sur des modeles synthetiques. Notre travail s'inscrit dans ce courant de la chimie biomimetique. Dans la premiere partie, consacree au cytochrome c-oxydase, nous exposons rapidement les specificites de l'enzyme et en particulier la structure et les proprietes electroniques des sites metalliques. Nous presentons, dans la seconde partie, les quelques complexes modeles possedant des ions fe(iii) et cu(iii) publies dans la litterature. Nous comparons l'aptitude du ligand pontant de tous ces complexes a reproduire les proprietes de la paire fe-cu de l'enzyme. L'etude de clusters lineaires avec comme ligand pontant l'oxalate(ox) fait l'objet de la troisieme partie. Les complexes trinucleaires synthetises ont pour formule generale lfeoxmoxfel ou l est une base de schiff et m=cu ou zn. L'etude du compose feznfe nous a permis de mettre en evidence des interactions intermoleculaires au sein des complexes fecufe. De plus, nous avons constate une difference nette entre l'interaction intramoleculaire fe-cu dans ces differents trimeres. Grace a la caracterisation par diffraction des rayons x et a l'etude magnetique d'un nouveau complexe binucleaire lfeoxfel, nous avons attribue ces differences electroniques a des modifications structurales autour de l'atome de fer. La quatrieme partie est consacree a l'etude d'une entite syn-cristallisant un dimere du fer et un monomere du cuivre. Les resultats de l'etude du dimere seul nous ont permis de mettre en evidence des interactions entre atomes metalliques non chimiquement lies dans le complexe syn-cristallise. Ces interactions probablement de type dipolaire, procurent un interet prospectif tout a fait nouveau a notre compose. Dans la cinquieme partie, nous presentons les etudes cristallographique et electronique du premier complexe binucleaire fe-cu a double pont oximato. Ce complexe presente un couplage antiferromagnetique d'une intensite jamais observee. La presence d'un spectre rpe est tout a fait exceptionnelle pour un systeme a nombre pair d'electrons


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Annexes : 311 REF

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris-Sud (Orsay, Essonne). Service Commun de la Documentation. Section Sciences.
  • Accessible pour le PEB
  • Bibliothèque : Centre Technique du Livre de l'Enseignement supérieur (Marne-la-Vallée, Seine-et-Marne).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TH2014-010734
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.