Developpements methodologiques et applications de la resonance magnetique nucleaire a l'etude in vivo du metabolisme normal et pathologique chez l'homme

par PHILIPPE JEHENSON

Thèse de doctorat en Sciences médicales

Sous la direction de André Syrota.

Soutenue en 1992

à Paris 11 .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    Contrairement au cas de l'irm, les applications cliniques de la spectroscopie rmn se heurtent encore a beaucoup de difficultes: cette technique et l'interpretation des resultats sont complexes et necessitent des connaissances multidisciplinaires. La spectroscopie rmn reste cependant l'une des rares methodes d'etude atraumatique du metabolisme. L'interet des etudes chez l'animal ou chez l'homme peut etre physiologique, physiopathologique, diagnostique, therapeutique ou pharmacologique. Cette these, principalement basee sur des publications faites de 1985 a 1991, aborde, d'une part, les problemes methodologiques (depuis la construction de l'aimant) et, d'autre part, les applications medicales developpees au shfj. Les developpements technologiques et methodologiques ont surtout concerne la localisation spatiale, avec la mesure et la correction des courants de foucault induits par la commutation de gradients, et avec la suppression de signaux de surface, par exemple d'origine musculaire, dans l'observation d'un organe profond, par exemple le foie. Cette suppression est obtenue par un gradient de surface detruisant l'homogeneite du champ dans le tissu superficiel. Des ameliorations du rapport signa/bruit (cage de faraday, etc. ) et une methode de correction de phase independante de l'operateur ont ete mises au point. Les etudes biomedicales par rmn au shfj ont debute mi 1984. Elles ont concerne environ 500 patients et 100 sujets normaux. Les travaux ont surtout concerne le muscle, mais aussi le foie et parfois d'autres organes. Le but principal etait le developpement de nouvelles methodes de diagnostic atraumatique de maladies musculaires ou hepatiques. Les etudes ont commence par la rmn du #3#1p dans differents types de myopathies (glycogenoses, myopathies mitochondriales, myopathies congenitales, hyperthermie maligne, etc. ). Elles ont depuis quelques annees ete associees a des etudes en rmn du #1#3c, qui a permis en particulier la determination de la concentration en glycogene, musculaire et hepatique, tres interessante dans le diagnostic des maladies affectant le metabolisme du glycogene (glycogenoses). Un certain nombre de biopsies devrait rapidement pouvoir ainsi etre evite. Les effets pharmacologiques de differents bloquants des recepteurs beta-adrenergiques sur le metabolisme musculaire a l'effort ont ete etudies. Des etudes physiopathologiques de l'augmentation de la perfusion et du temps de relaxation t#2 musculaires a l'effort, qui exploitent la complementarite de la spectroscopie #3#1p, de l'irm et de la tomographie par emission de positons (pet), sont en cours. Elles semblent montrer de fortes alterations de ces variations dans certaines myopathies, ce qui pourrait avoir des incidences diagnostiques et surtout therapeutiques


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Annexes : 573 REF

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris-Sud (Orsay, Essonne). Service Commun de la Documentation. Section Sciences.
  • Accessible pour le PEB
  • Bibliothèque : Centre Technique du Livre de l'Enseignement supérieur (Marne-la-Vallée, Seine-et-Marne).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TH2014-010713
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.