Modification chimique des proteines : 1) preparation de nouveaux reactifs pour l'hydrophilisation ou la lipophilisation; 2) etude des proprietes physico-chimiques de la peroxydase du raifort deglycosylee ou surglycosylee

par DAVID BONNAFFE

Thèse de doctorat en Sciences biologiques et fondamentales appliquées. Psychologie

Sous la direction de André Lubineau.

Soutenue en 1992

à Paris 11 .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    Nous proposons ici une nouvelle classe de reactifs pour la modification chimique des proteines: nous avons synthetise differents anhydrides hautement reactifs, par reaction diels-alder entre l'anhydride maleique et divers 1,3-dienes fonctionnalises. Nous avons prepare deux types de reactifs: un premier, derive du d-glucose, destine a hydrophiliser des proteines, et un second, porteur d'un systeme de doubles chaines d'acides gras, cree dans le but de lipophiliser et de renforcer l'insertion de proteines dans les membranes biologiques. Nous avons extensivement modifie diverses proteines a l'aide de ces deux reactifs: l'albumine de serum bovin (bsa), la peroxydase du raifort (hrp) et la superoxyde dismutase d'erythrocytes bovins (sod). Nous avons ainsi fixe 80 molecules de glucose sur la bsa. En faisant varier les conditions de la reaction sur l'hrp (solution aqueuse ou solvant organique), nous avons fixe 3 ou 20 sucres sur cette enzyme. Dans le premier cas, nous avons recupere 90% de l'activite specifique, mais seulement 20% dans le second; cette perte etant due principalement a la faible stabilite de l'hrp dans les conditions de la reaction. Avec le reactif de lipophilisation, nous avons accroche 5-8 ou 100+110 doubles chaines sur la bsa (la proteine faiblement modifiee reste soluble, alors que la seconde precipite). La sod s'est averee plus difficile a modifier avec le reactif hydrophobe; en operant a ph 10,6 nous avons cependant fixe 7 doubles chaines. Nous avons etudie les proprietes physico-chimiques des peroxydases modifiees: l'hrp comportant 3 glucoses a un temps de demi-vie a 60c cinq fois superieur a l'enzyme native. Les proteines plus extensivement modifiees ont une stabilite identique, voire moindre que celle de la native. Nous avons aussi deglycosyle a 79% l'hrp en utilisant du metaperiodate de sodium. Les sucres, initialement present sur la glycoproteine ne jouent aucun role direct dans la catalyse. L'hrp deglycosylee a cependant une stabilite thermique inferieure a la native


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Annexes : 149 REF

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris-Sud (Orsay, Essonne). Service Commun de la Documentation. Section Sciences.
  • Accessible pour le PEB
  • Bibliothèque : Centre Technique du Livre de l'Enseignement supérieur (Marne-la-Vallée, Seine-et-Marne).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TH2014-010688
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.