Etude de structures moleculaires de l'adn chloroplastique chez l'orge, hordeum vulgare

par SYLVIE COLLIN

Thèse de doctorat en Sciences biologiques et fondamentales appliquées. Psychologie

Sous la direction de NOEL ELLIS.

Soutenue en 1992

à Paris 11 .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    Le genome chloroplastique de plantes vertes obtenues par germinations de graines contient des structures d'adv en epingle a cheveux. Ces structures ont ete caracterisees par leur proprietes de sensibilite a la nuclease s1 et d'insensibilite a la topoisomerase i. Ces molecules ont comme caracteristiques supplementaires de doubler de taille apparente dans des conditions denaturantes, et de ne pas etre detectees sur nitrocellulose, dans des experiences d'hybridation de type southern, si le gel n'est pas depurine avant le transfert. L'etude d'une plante mutante albino produite par culture d'antheres, ba14, montre que son genome plastidique et delete par rapport au genome chloroplastique sauvage et est lineaire. Ba14 contient egalement des structures en epingle a cheveux simples, vingt-cinq a cinquante fois plus abondantes que chez des plantes vertes, et une seconde forme moleculaire qui pourrait correspondre a des epingles a cheveux doubles. L'origine de ces structures en epingle a cheveux est discutee. Les resultats presentes dans cette these montrent qu'elles sont liees au mode de replication de l'adn chrloroplastique


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Annexes : 200 REF

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris-Sud (Orsay, Essonne). Service Commun de la Documentation. Section Sciences.
  • Accessible pour le PEB
  • Bibliothèque : Centre Technique du Livre de l'Enseignement supérieur (Marne-la-Vallée, Seine-et-Marne).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TH2014-010683
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.