Thésée et les chemins de la démocratie : regards sur Freud, la psychanalyse et le politique

par Jean Ménéchal

Thèse de doctorat en Psychologie

Sous la direction de Roger Dorey.

Soutenue en 1992

à Paris 10 .


  • Résumé

    Psychanalyse et politique ont toujours vécu des relations passionnes. Comment rendre compte analytiquement de cette difficulté, susceptible de s'avérer éclairante sur l'identité des deux champs ? Poursuivant une définition du politique qui situe celui-ci en parallèle avec l'art et la religion, ce travail se propose d'explorer les échos réciproques des domaines analytique et politique. Outre un regard particulier sur l'homme aux rats, il s'est intéressé prioritairement a la redécouverte de deux "histoires" oubliées, celle de Thésée et celle du président Wilson, deux héros que réunissent bien des points communs : bornes d'un certain type d'espace politique - l'humanisme ? - ils ont tous deux provoque la psychanalyse sur ses marges les plus sensibles : place du complexe d'Œdipe, rôle de l'analité et position de la perversion pour Thésée, sens de la paix et statut de la parole et du secret par rapport au fantasme pour Wilson. La dernière partie est consacrée aux infinies modulations du récit dans son rapport à l'histoire. C'est dans la littérature, dans le conte et dans le théâtre classique que se retrouveront les évocations les plus éloquentes et les plus riches de cette force souterraine du récit reconstruit autour de sa trace décomposée. En côtoyer l'expression n'est pas sans risque, un risque qui pourrait, d'ailleurs, dans sa singularité non transmissible selon les schémas pédagogiques traditionnels, caractériser la psychanalyse au même titre que l'engagement signe le politique. Ce travail est empreint de sa méthode et peut être aborde sous plusieurs angles que tente de décrire l'index thématique qui lui est joint. Psychanalyse hors les murs, il se veut également une réflexion sur les formes du politique et la place implicite que réserve ce dernier au sexuel par une interrogation sur le sens de cette "démocratie impossible" dans laquelle se reconnait au fond la cure.

  • Titre traduit

    Theseus and the paths for democracy: views upon Freud, psychoanalysis and politics


  • Résumé

    Psychoanalysis and politics have always been involved in a passionate relation. How give account analytically of this difficulty, and enlighten the identity of both fields? This work, by following up a definition of politics linked in parallel with art and religion, explores mutual echoes of these two spheres. A particular attention has been devoted to the rat man and the study of Theseus myth and Freud’s psychological essay on president Wilson. Both heroes who provoqued psychoanalysis on its most sensitive borders: the Oedipus complex, the place of anality and perversion for Theseus, the sense of peace and the status of words and secret Wilson. The last part deals with narration and history, through literature, tales and the classical theater, where the most expressive representations of decomposition of the trace can be found. This expression bears with risk, and so is psychoanalysis itself, which finds in this term its best characteristic, such as commitment is in politics. This work is marked by its method and can be approached under several angles according to its final index. "edgepsychoanalysis", it considers the forms of politics as far as the sexual is concerned, and deals, too, with that "imposs democracy" in which the psychoanalytical treatment identities itself.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 3 vol. (vi-908 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université Paris Nanterre. Service commun de la documentation.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : T 92 PA10-120
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.