Ogre : un système expert pour la génération de requêtes relationnelles

par Jean-Philippe Lagrange

Thèse de doctorat en Sciences appliquées

Sous la direction de Michel Gondran.

Soutenue en 1992

à Paris 9 .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    Le but du travail présenté ici est d'affranchir le développeur de programmes d'application de la nécessité de construire ses requêtes en fonction du schéma logique de la base de données. La démarche retenue est de proposer un langage d'interrogation ne faisant référence qu'au schéma conceptuel, le système assurant la construction des requêtes au SGBD à partir de spécifications écrites dans ce langage. Par ailleurs, un des objectifs vises, par opposition aux travaux antérieurs, est d'imposer le moins de contraintes possible pour le schéma logique (relationnel) et pour le schéma conceptuel associe. Pour cela on propose: une mise en correspondance souple entre le schéma relationnel et un schéma conceptuel exprime en fonction d'un modèle d'une grande puissance d'expression; de faire assurer la génération des requetés par un système à base de connaissances, qui s'appuie sur des connaissances relatives à la base de données, une méta-base, et sur des connaissances déductives, des règles d'analyse et de génération des requêtes. On trouvera ici une analyse de l'état de l'art dans le domaine des interfaces de requêtes, une définition du modèle conceptuel er#+, et du langage de requête de ogre, et une description des trois principaux modules du système: constitution de la méta-base, analyse et reformulation des spécifications et enfin génération des requêtes


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Annexes : 166 réf

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris-Dauphine (Paris). Service commun de la documentation.
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.