Théorie de l'incorporation et théorie du cas : leurs implications sur la structure phrastique et sur la structure du syntagme nominal en Coréen

par Yong-Tcheol Hong

Thèse de doctorat en Linguistique générale

Sous la direction de Jean-Yves Pollock et de J.YVES POLLOCK.

Soutenue en 1992

à Paris 8 .


  • Pas de résumé disponible.


  • Résumé

    Cette these examine la structure phrastique et la structure du syntagme nominal en coreen. A cet effet, la theorie de l'incorporation et la theorie du cas en sont les principaux outils de travail. La structure phrastique proposee est une structure etoffee dans laquelle les constituants du complexe verbal sont des categories autonomes. L'element portant le morpheme nominatif est analyse soit comme sujet soit comme focus. La distribution des morphemes casuels est expliquee par la theorie de l'incorporation et par la contrainte sur la realisation morphologique du trait casuel. Une structure configurationnelle est proposee pour le syntagme nominal sur la base de la distribution du genitif et du liage pronominal et anaphorique.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 349 f
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr.: f. 329-343

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris 8-Vincennes Saint-Denis (Sciences humaines et sociales-Arts-Lettres-Droit). Service Commun de la Documentation. (Saint-Denis) .
  • Accessible pour le PEB
  • Bibliothèque : Université Paris 8-Vincennes Saint-Denis (Sciences humaines et sociales-Arts-Lettres-Droit). Service Commun de la Documentation. (Saint-Denis) .
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : -
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.