Convoiter l'impossible. Critique marxienne de l'utopie et critique de l'utopie marxienne

par Henri Maler

Thèse de doctorat en Histoire

Sous la direction de Jean-Marie Vincent.

Soutenue en 1992

à Paris 8 .


  • Résumé

    Une critique immanente de la theorie de marx, a partir du deploiement interne de son propre discours, la soumet ici a une double lecture qui se propose de prendre la critique marxienne des utopies pour fil conducteur d'une critique de l'utopie marxienne. La premiere lecture a pour objet de defaire le commentaire classique de la critique des utopies par marx et d'en refaire l'itineraire: d'en parcourir la genese, d'en retracer les figures, d'en eclairer les pronostics, et d'en mesurer les impasses. Les impenses de la critique des utopies laissent alors entrevoir les impenses utopiques de la theorie. Une seconde lecture permet alors de cerner les figures de la dialectique dont procede un deplacement de l'utopie, et les dimensions du communisme de marx qui revelent une utopie promise, d'abord revelee, puis effacee plutot que depassee. Or avec ces dimensions negativement utopiques coexiste une utopie requise, heritage devalue des dimensions positives de l'utopie. Ainsi, le trajet de la theorie de marx enseigne le sauvetage de l' utopie: savoie renoncer a l'impossible, pour parvenir - sans but, mais non sans ideal, sans terre promise, mais non sans boussole - a "convoiter l'impossible": celui que la puissance des societes etablies interdit de desirer pour l'empecher de naitre.


  • Résumé

    Immanent criticism of marx's theory, based upon the internal speading of its own discourse, hereby subjects it to a double reading the purpose of which is to take marxian criticism of utopia as the leading strand of criticism of marxian utopia. The first reading aims at undoing the standard commentary of criticism of utopia by marx, then at mapping out its itinerary, i. E. Scanning its genesis all over, redrawing its figures, throwing light on its forecats, assessing its deadlocks. What was not thought of in criticism of utopia then lets us have an inkling of the utopian unthought-of in the theory. Then a second reading makes it possible to define the dialectical figures that operate a displacement of utopia: a promised utopia, revealed first, then oblkiterated rather than passed over. And yet, together with those negatively utopian dimensions, one can find a required utopia. Thus the itinerary of marx's theory may teachy us the rescue of utopia: to accept to renounce the impossible so that it may be possible, with no promised land but not without compass, to hanker for the impossible. The impossible, i. E. What the power of established societies forbid to seek in order to prevent to rise.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Notes : Publication autorisée par le jury

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris 8-Vincennes Saint-Denis (Sciences humaines et sociales-Arts-Lettres-Droit). Service Commun de la Documentation. (Saint-Denis) .
  • Accessible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.