Comment peut-on être Mapuche ? : continuité et adaptation des Mapuches du Chili

par Michèle Arrue

Thèse de doctorat en Espagnol

Sous la direction de Pierre Duviols.

Soutenue en 1992

à Paris 8 .


  • Résumé

    Cette fin de siècle, a l'heure du contact et de l'acculturation, l'identification des indiens Mapuches du Chili pose problème les analyses passant par des biais d'approches traditionnels tendent à conclure que les Mapuches de nos jours n'existent plus et que toute revendication identitaire indienne n'est que le jeu d'une illusion aliénante poser l'existence Mapuche implique donc un renouvellement de la procédure d'identification. C'est pourquoi, une fois analyses les points d'appui et les manifestations d'une identité distincte, dans l'histoire et la culture Mapuche, c'est-à-dire au travers de repères externes objectivables, est menée dans la these une identification en inte��riorite du groupe en partant des représentations que les Mapuches ont d'eux-mêmes, représentations extraites des entretiens passés lors d'une enquête de terrain menée au Chili. Les catégories de representation a l'oeuvre permettant aux Mapuches de se penser dans un principe d'unité sont alors reperées et font l'objet d'une étude détaillee. Au terme de l'analyse, un collectif nouveau apparait, un collectif en représentation, convoquant de facon originale l'histoire et faisant de la langue une catégorie de représentation.


  • Résumé

    At the turn of the century, at a time of contact and acculturation, the question of the identification of the Mapuche indians poses a problem the traditional analyses of the question come to the conclusion that nowadays the Mapuche no longer exist, and that all claims of an indian identity are nothing but an alienating illusion. As a consequence, to contend that the mapuche do exist compels the renewal of the process of identification that is why, once the basis and the manifestations of a distinct identiy are analysed in the nmapuche history and culture, that is through external and objective indicators, an identification "in interiotity" is worked out through the representations of the Mapuche ; the representations have been extracted from interviews conducted in Chile. The categories of representation in progress which allow the mapuche to perceive themselves are identified and are subject to scrutiny. Once the analysis is completed, a new group emerges, a group as a representation, invoking history in an original way and making language a category of representation.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 446 f
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr.: f. 422-439

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris 8-Vincennes Saint-Denis (Sciences humaines et sociales-Arts-Lettres-Droit). Service Commun de la Documentation. (Saint-Denis) .
  • Accessible pour le PEB
  • Bibliothèque : Université Paris 8-Vincennes Saint-Denis (Sciences humaines et sociales-Arts-Lettres-Droit). Service Commun de la Documentation. (Saint-Denis) .
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : -
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.