Clonage moleculaire du virus leucemogene myeloproliferatif murin (mplv). Isolement et caracterisation des homologues cellulaires humains et murins de l'oncogene v-mpl transduit par le mplv

par ISABELLE VIGON

Thèse de doctorat en Sciences biologiques et fondamentales appliquées. Psychologie

Sous la direction de MICHELE SOUYRI.

Soutenue en 1992

à Paris 7 .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    Le virus leucemogene myeloproliferatif murin ou mplv est un retrovirus leucemogene murin qui provoque in vivo un syndrome myeloproliferatif aigu. In vitro, il entraine l'immortalisation de precurseurs des differentes lignees hematopoietiques qui proliferent et se differencient en l'absence de facteurs de croissance. Le mplv derive du virus f-mulv dont il differe par sa region enveloppe fortement remaniee. Un provirus mplv biologiquement actif a ete clone moleculairement. L'analyse de la sequence de son gene enveloppe a montre qu'il a subi deux deletions et qu'il contient une sequence non virale nommee v-mpl. Cette sequence, conservee chez les mammiferes, a ete localisee sur le chromosome 4 de la souris et en 1p34 chez l'homme. Mpl ne correspond a aucun gene connu mais appartient a la superfamille des recepteurs de facteurs de croissance hematopoietiques depourvus d'activite kinase. Le gene c-mpl est exprime dans les organes hematopoietiques. Des adnc de ce gene ont ete clones chez l'homme et chez la souris. Chez l'homme, deux familles d'adnc ont ete isoles. Ils coderaient pour des proteines differant par leur region cytoplasmique. Chez la souris, des clones codant pour une proteine transmembranaire ou pour une proteine soluble ont ete isoles. Ces differents adnc sont probablement generes par epissages alternatifs et certaines de ces formes pourraient moduler la fonction normale du recepteur ou intervenir de facon differente dans la transmission du signal par ce recepteur. Le v-mpl est une version fortement tronquee mais non mutee du c-mpl murin. Il s'agit du premier exemple de transduction retrovirale d'un gene de la superfamille des recepteurs de facteurs de croissance hematopoietiques


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 148 P.
  • Annexes : 299 REF.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris Diderot - Paris 7. Service commun de la documentation. Bibliothèque Universitaire des Grands Moulins.
  • Accessible pour le PEB
  • Cote : TS1992
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.