Etude experimentale des instabilites du front de solidification de l'alliage eutectique cbr#4-c#2cl#6

par JACQUES MERGY

Thèse de doctorat en Physique

Sous la direction de GABRIEL FAIVRE.

Soutenue en 1992

à Paris 7 .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    A vitesse de tirage donnee, le front de solidification des eutectiques lamellaires se stabilise dans une structure periodique stationnaire (son etat de base) de longueur d'onde assez bien determinee. Cette these est consacree a l'etude experimentale des mecanismes encore mal connus de cette selection de la longueur d'onde , dans l'alliage eutectique cbr#4-c#2cl#6 en couche mince et en solidification directionnelle. Les points principaux abordes sont les suivants: 1) la mesure des parametres physiques du materiau dont le coefficient de diffusion dans le liquide. Les energies interfaciales sont obtenues par l'etude de la forme du front dans l'etat de base; 2) la caracterisation du role de l'anisotropie cristalline; 3) l'etude des instabilites de l'etat de base. Nous decrivons deux instabilites oscillantes, les instabilites de disparition et d'apparition des lamelles, et l'instabilite d'inclinaison des lamelles. Nous montrons l'existence d'une bifurcation entre les etats de base droits et les etats inclines et nous etudions la dynamique des domaines d'inclinaison. Le balayage du front par ces domaines selectionne une longueur d'onde qui n'est cependant pas stable. La selection ne semble pas resulter d'un mecanisme unique mais d'interactions complexes entre plusieurs modes d'instabilites


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 154 P.
  • Annexes : 77 REF.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris Diderot - Paris 7. Service commun de la documentation. Bibliothèque Universitaire des Grands Moulins.
  • Accessible pour le PEB
  • Cote : TS1992
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.