Modification des surfaces carbonees par greffage covalent de radicaux aryles produits lors de la reduction electrochimique des sels d'aryl diazonium. Essais d'applications aux materiaux composites et a l'electrocatalyse enzymatique

par RACHID HITMI

Thèse de doctorat en Chimie

Under the supervision of Jean Pinson.

Soutenue en 1992

in Paris 7 .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    La reduction electrochimique des sels de diazonium en milieu aprotique conduit au greffage covalent des groupes aryles sur les surfaces carbonees. Ce greffage est demontre par voltammetrie cyclique et par esca. La densite maximale correspond a une monocouche compacte de groupes aryles. Ce type de greffage des surfaces carbonees peut conduire a de nombreuses applications. Nous avons entrepris de developper deux d'entre elles: l'amelioration des proprietes des composites carbone resine-epoxy; la mise au point d'une nouvelle methode d'immobilisation covalente des proteines sur la surface d'une electrode de carbone vitreux pour pouvoir etudier le processus d'electrocatalyse enzymatique par voltammetrie cyclique. D'autres applications sont envisageables a savoir: i) le greffage de complexants, ii) le greffage de polymeres, organiques conducteurs, iii) le renforcement de materiaux thermoplastiques; iv) la preparation des electrodes specifiques, v) la mise au point de reacteurs electroenzymatiques. . .


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 102 P.
  • Annexes : 63 REF.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris Diderot - Paris 7. Service commun de la documentation. Bibliothèque Universitaire des Grands Moulins.
  • Accessible pour le PEB
  • Cote : TS1992
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.