Interactions entre les cellules t humaines et certaines molecules de stades sanguins asexues de plasmodium falciparum lors d'un premier contact avec le parasite ou au cours de l'acquisition de la premunition

par Charlotte Behr

Thèse de doctorat en Sciences médicales

Sous la direction de LUIZ PEREIRA DA SILVA.

Soutenue en 1992

à Paris 7 .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    Dans une etude prospective longitudinale en zone holoendemique a transmission continue, nous avons etudie la reponse des cellules t du sang peripherique et la reponse humorale d'une cohorte d'individus sains a la proteine de choc thermique de p. Falciparum pf72/hsp70-1, proteines qui sont extremement conservees dans l'evolution. Nous avons montre que l'augmentation du titre en anticorps a la proteine native etait correlee a une diminution de la parasitemie, mais que la reponse t (mesuree par proliferation et secretion d'interferon gamma) etait ni correlee a la presence des anticorps, ni au degre d'exposition. Nous avons mis en evidence 6 sites antigeniques t immunodominants et etudie les reactions croisees au niveau des anticorps et des cellules t entre la proteine native et l'un de ses sites immunodominants et les proteines homologues de l'hote et d'autres micro-organismes. Dans ces conditions d'exposition a p. Falciparum, des reactions croisees entre la pf72/hsp70-1 n'existent qu'au niveau des igm, ce qui rend peu probable l'existence de phenomenes autoimmuns. Comparant la reponse des cellules t d'individus sensibilises a p. Falciparum, avec des individus non sensibilises, nous avons montre que ces derniers presentaient paradoxalement une reponse proliferative plus forte a un lysat de stade sanguin de p. Falciparum. Cette proliferation est selective d'une fraction du repertoire t, i. E. 20 pour cent de cellules t alpha-beta et 80 pour cent de cellules gamma-delta de phenotype v gamma 9 v delta 2. Des resultats preliminaires indiquent que ces cellules secretent in vitro de l'interferon gamma et du tumor necrosis factor. Ces cellules tv gamma 9 egalement detectees en grand nombre chez les individus en cours de primo-infection palustre, pourraient intervenir dans la physiopathologie de l'acces aigu. La possibilite qu'un ligand parasitaire ressemblant a un super-antigene stimule preferentiellement ces cellules est discutee


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 324 P.
  • Annexes : 790 REF.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris Diderot - Paris 7. Service commun de la documentation. Bibliothèque Universitaire des Grands Moulins.
  • Accessible pour le PEB
  • Cote : TS1992
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.