Production et signification de paf-acether dans le tube digestif

par TRADJ SOBHANI

Thèse de doctorat en Sciences médicales

Sous la direction de J. M. LEWIN MIGUEL.

Soutenue en 1992

à Paris 7 .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    Les affections inflammatoires du tube digestif chez l'homme, s'accompagnent d'une production de mediateurs autacoides d'origine phospholipidique. Le paf-acether (platelet-activating factor; paf), l'un des mediateurs lipidiques de l'allergie et de l'inflammation est un puissant agent ulcerogene du tube digestif chez l'animal. Chez l'homme, nous avons mis en evidence une synthese du paf dans l'estomac, le colon et le rectum et demontre son augmentation en cas d'atteinte ulcero-inflammatoire (sophagite ulcereuse, gastrite erosive, maladie de crohn). Toutefois, le niveau du paf n'est pas correle a l'importance de l'infiltrat inflammatoire, suggerant l'implication d'autres facteurs (bacteriens, epitheliaux, neurohormonaux) dans la regulation de la biosynthese de ce facteur. Nous avons alors demontre que certaines souches d'helicobacter pylori, bacterie impliquee dans la physiopathogenie des ulceres gastroduodenaux, pouvaient produire, in vitro, d'importantes quantites de paf. Nous avons mis en evidence une augmentation des precurseurs du paf (i. E. Lysopaf et aagpc) dans le suc gastrique du sujet normal apres stimulation de la secretion acide par la pentagastrine. Ceci suggere que les cellules epitheliales gastriques secretent du paf. Nous avons verifie cette hypothese sur un modele de lignee cellulaire gastrique (hgt1-clone 6) ayant de nombreuses similitudes avec les cellules humaines normales: les resultats ont montre une faible production de paf a l'etat basal; et une augmentation en reponse au vip, a l'histamine et au carbachol. La presence de paf, dans le liquide gastrique chez l'homme sain, nous a conduit a etudier son role physiologique eventuel dans la regulation de la secretion gastrique acide. Nous avons demontre, sur un modele de glandes isolees de lapin, que le paf exogene stimulait la secretion gastrique acide de facon specifique et concentration-dependante, que cette reponse etait mediee par le calcium intracellulaire, qu'elle etait inhibee par l'omeprazole, (inhibiteur de la pompe a proton) et par bn50727 (antagoniste du paf) mais non par la famotidine (anti-histaminique h#2). De plus, l'anti paf reduit de 50% la reponse secretoire acide induite par l'histamine suggerant qu'une partie de la reponse histaminique est mediee par le paf. Nous avons demontre, chez le chat, que l'histamine induit une secretion gastrique concomitante de paf et d'acide. Ces resultats sont originaux et montrent que le paf est a la fois un mediateur physiologique et physiopathologique soumis a une regulation neurohormonale. L'utilisation d'anti paf en pathologie humaine pourrait permettre l'appreciation de son role physiopathologique. La caracterisation du recepteur du paf au niveau de la cellule parietale constitue la prochaine etape de nos recherche


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Annexes : 461 REF

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris Diderot - Paris 7. Service commun de la documentation. Bibliothèque Universitaire des Grands Moulins.
  • Accessible pour le PEB
  • Cote : TS1992
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.