Regulation de l'expression des genes du vih et des genes impliques dans les phenomenes d'activation (cytokines, cd4 et p56#1#c#k)

par NORBERTO SERPENTE

Thèse de doctorat en Sciences biologiques et fondamentales appliquées. Psychologie

Sous la direction de Marc Vasseur.

Soutenue en 1992

à Paris 7 .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    Nous avons etudie la regulation de l'expression de genes specifiques de differentes cellules du systeme immunitaire, genes codant pour des cytokines, le cd4 et la tyrosine kinase p56#1#c#k, et ceci en relation avec une infection retrovirale latente dans differentes lignees chroniquement infectees par le vih. Nous avons montre que: a) les arnm viraux et les arnm des cytokines ne sont pas induits par les memes signaux d'activation, b) l'induction de l'expression des messagers viraux n'induit pas, mais semble modifier l'expression de certaines cytokines quand celles-ci sont induits et c) l'induction des cytokines ne modifie ni le taux, ni la cinetique d'expression des arnm du vih. La non expression de la molecule cd4 a la surface des lignees t chroniquement infectees peut se produire par deux mecanismes differents: a) defaut dans l'accumulation de l'arnm cd4 (dans la lignee ach-2 mecanisme transcriptionnel et/ou post-transcriptionnel), b) formation de complexes avec la proteine d'enveloppe du vih dans le reticulum endoplasmique (dans la lignee 8e5, mecanisme post-traductionnel). Nous avons aussi montre qu'une fraction de la p56#1#c#k s'associe au complexe cd4/gp160. Par ailleurs, nous avons etudie la production de la proteine d'enveloppe du vih en dehors des mecanismes complexes de controle cellulaire. Ainsi, dans un systeme de transcription et traduction in vitro, nous avons mis en evidence un arret de traduction donnant naissance a une proteine d'enveloppe tronquee (gp120#*), possedant les domaines d'interaction avec le cd4 et la boucle v3 immunogene, mais depourvue de son domaine d'ancrage transmembranaire. En conclusion, nous decrivons trois mecanismes potentiellement impliques dans l'atteinte du systeme immunitaire par le vih: a) existence de cellules cd4# due soit a l'absence de synthese et/ou instabilite de son messager, soit a la retention de cd4 a l'interieur des cellules, c) anergie et/ou defaut proliferatif dus a une diminution de l'expression de l'il-2 et de son recepteur, c) hyperactivite cytolytique due a la forte expression d'ifn et tnf et d'une forme soluble de la proteine d'enveloppe (gp120#*)


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Annexes : 250 REF

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris Diderot - Paris 7. Service commun de la documentation. Bibliothèque Universitaire des Grands Moulins.
  • Accessible pour le PEB
  • Cote : TS1992
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.