Etude de la cooperation neutrophile-plaquette in vitro. Mise en evidence du role des proteinases leucocytaires

par PATRICIA RENESTO

Thèse de doctorat en Sciences biologiques et fondamentales appliquées. Psychologie

Sous la direction de MICHEL CHIGNARD.

Soutenue en 1992

à Paris 7 .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    Lorsque des neutrophiles et des plaquettes sont co-incubes et stimules par un agoniste specifique des neutrophiles tel que le fmlp ou le c5a, il en resulte une forte activation des plaquettes. Grace a l'utilisation de l'egline c, un polypeptide possedant des proprietes anti-proteasiques, nous avons demontre que le mediateur responsable de cette interaction cellulaire etait la cathepsine g, une serine proteinase secretee par les neutrophiles actives, et ayant la capacite d'activer les plaquettes. La preuve definitive de la participation de la cathepsine g a ete obtenue avec l'alpha-1-antichymotrypsine, in inhibiteur tres specifique de cette proteinase. Bien que le platelet-activating factor (paf) ne joue pas un role preponderant dans la cooperation neutrophile-plaquette chez l'homme, nous avons mis en evidence que la capacite de ce mediateur lipidique a activer les plaquettes humaines pouvait etre amplifie par la cathepsine g. Si la cathepsine g peut augmenter la reactivite des plaquettes vis-a-vis d'autres agonistes, sa participation dans le systeme de cooperation peut egalement etre accrue. Nous avons en effet observe une augmentation de la reponse plaquettaire lorsque les cellules sont pretraitees avec le tumor necrosis factor alpha (tnf) et ensuite stimulees par une concentration seuil de fmlp. Enfin, nous avons montre que la cooperation neutrophile-plaquette ne se limitait pas a la seule participation de la cathepsine g mais faisait intervenir egalement l'elastase, une autre serine proteinase. Cette enzyme n'active pas les plaquettes mais augmente leur reponse a la cathepsine g


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Annexes : 297 REF

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris Diderot - Paris 7. Service commun de la documentation. Bibliothèque Universitaire des Grands Moulins.
  • Accessible pour le PEB
  • Cote : TS1992
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.