Etude de la structure des chocs non collisionnels dans les plasmas spatiaux

par Filippo Pantellini

Thèse de doctorat en Terre, océan, espace

Sous la direction de André Mangeney.

Soutenue en 1992

à Paris 7 .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    Les resultats de simulations d'un choc non collisionnel supercritique en propagation quasi-parallele par rapport a un champ magnetostatique sont presentes. Un code particulaire bidimensionnel, avec des ions et des electrons se deplacant dans un champ electromagnetique autoconsistant, est utilise. Il est montre, par exemple, que la croissance d'ondes de sifflement en amont de la transition principale du choc est une des raisons de la non-stationnarite des chocs quasi-paralleles


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Annexes : 240 REF

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris Diderot - Paris 7. Service commun de la documentation. Bibliothèque Universitaire des Grands Moulins.
  • Accessible pour le PEB
  • Cote : TS1992
  • Bibliothèque : Observatoire de Paris (Section de Meudon). Bibliothèque.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : (043) PAN
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.