Mémoire virtuelle répartie partagé sur le système CHORUS

par Maria Inès Ortega

Thèse de doctorat en Sciences appliquées

Sous la direction de Jean-Marie Rifflet.

Soutenue en 1992

à Paris 7 .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    La mémoire virtuelle repartie est un des champs d'exploration principaux des systèmes répartis. La migration et la distribution des processus, le mappage des fichiers dans l'espace d'adressage des processus, les sous-systèmes orientés objets et les systèmes UNIX répartis tirent avantage de la disponibilité d'un tel mécanisme. Le concept de mémoire partagée, par opposition à celui d'IPC (mécanismes de communication inter processus) fournit aux programmeurs d'applications, une abstraction simple permettant à des processus de communiquer et pour cette raison est très séduisant. Cette thèse explore les possibilités d'implantation de la mémoire virtuelle répartie partagée, sur le micro-noyau CHORUS sous la forme d'un ensemble de serveurs externes au noyau lui-même. Les avantages de cette stratégie sont d'autoriser les concepteurs à choisir et implanter leur propre politique de cohérence et de donner la possibilité d'exécuter simultanément différents serveurs supportant des sémantiques de cohérence adaptées aux applications ou sous-systèmes les sollicitant. La thèse présente la spécification et l'implantation de deux protocoles différents pour la mémoire virtuelle répartie partagée construite au-dessus de CHORUS. La première implantation, basée sur une approche centralisée met en lumière les principaux problèmes posés par la construction d'un mappeur décentralisé. La seconde approche explore cette deuxième voie. La politique adoptée, bien que plus complexe à implanter fournit un meilleur débit. Un ensemble de serveurs (externes au noyau CHORUS) coopèrent pour garantir, dans un mode décentralisé, une cohérence entre les différentes images des données sur les sites interconnectés

  • Titre traduit

    Distributed shared memory for the CHORUS-system


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Annexes : 102 références bibliogr.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris Diderot - Paris 7. Service commun de la documentation. Bibliothèque Universitaire des Grands Moulins.
  • Accessible pour le PEB
  • Cote : TS1992
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.