Caracterisation des exoantigenes d'aspergillus fumigatus

par MOHAMMED MOUTAOUAKIL

Thèse de doctorat en Sciences biologiques et fondamentales appliquées. Psychologie

Sous la direction de Jean-Paul Latgé.

Soutenue en 1992

à Paris 7 .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    A. Fumigatus est un pathogene opportuniste qui est responsable de plusieurs types de mycoces: asthme allergique, aspergillose broncho-pulmonaire allergique, aspergillome et aspergillose invasive. Le diagnostic de l'aspergillose est base sur la detection soit d'anticorps circulants specifiques (igg ou/et ige en fonction de la maladie) soit d'antigenes circulants dans le cas de l'aspergillose invasive. A ce jour, moins d'une dizaine d'antigenes ont ete purifies. L'identification et la purification des antigenes est donc une des etapes essentielles a franchir en vue d'ameliorer les tests de detection deja existant ou de mettre au point de nouveaux tests originaux. Les antigenes secretes par a. Fumigatus sont identiques d'une souche a l'autre mais varient en fonction des conditions de culture. Ces antigenes ont des poids moleculaires apparents compris entre 10 et 205 kda. Quatre antigenes secretes par a. Fumigatus in vitro ont ete caracterises. L'antigene de 35 kda est reconnu de facon specifique par 55% des serums de patients. Sa purification reste difficile car cet antigene est present en tres faibles quantites dans le filtrat de culture. L'antigene de 18 kda a ete purifie a homogeneite. Cet antigene fait partie de la famille des ribotoxines capables de bloquer la synthese proteique. Cette proteine a ete detectee dans les urines de patients atteints d'aspergillose invasive et pourrait donc servir pour le developpement d'une nouvelle methode diagnostique. L'antigene de 33 kda est une serine protease purifiee a partir du filtrat de culture lorsque a. Fumigatus est cultive dans un milieu a base de collagene ou d'hydrolysats de proteines si le ph est maintenu entre 7 et 8. A cause de leur activite enzymatique et de leur presence in vivo, la proteine de 33 kda et la ribotoxine de 18 kda pourrait jouer un role dans la pathogenicite de ce champignon. L'antigene de 94 kda a ete purifie a partir du filtrat de culture d'a. Fumigatus produit dans un milieu contenant exclusivement de l'extrait de levure. Les souris ayant survecu a une infection aspergillaire ont des anticorps diriges de facon quasi exclusive contre cet antigene de 94 kda, ce qui suggere un role protecteur de ces anticorps contre l'infection par a. Fumigatus. Enfin la comparaison des antigenes produits par a. Fumigatus in vitro et in vivo dans les poumons de souris infectees a permis l'identification d'un grand nombre d'antigenes dont deux seulement avec des poids moleculaires de 20 et 38 kda semblent specifiquement produits in vivo


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Annexes : 191 REF

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris Diderot - Paris 7. Service commun de la documentation. Bibliothèque Universitaire des Grands Moulins.
  • Accessible pour le PEB
  • Cote : TS1992
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.