Estimation et rejection de l'empilement pour la mesure des fonctions de structure par les calorimetres de h1

par NICOLAS HUOT

Thèse de doctorat en Physique

Sous la direction de Étienne Barrelet.

Soutenue en 1992

à Paris 7 .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    Nous etudions l'effet sur les calorimetres de h1 l'empilement du au bruit de fond du faisceau de protons du collisionneur electron-proton hera. Nous montrons que la mesure des fonctions de structure est affectee sous la forme de migrations dans le plan (x,q2), produisant des variations de section efficace de plusieurs pour cent dans la region mesurable et une contamination des evenements a courant charge par des evenements de bas q2. A partir du systeme d'acquisition des calorimetres, specialement concu pour traiter ce probleme, nous construisons des estimateurs d'empilement permettant d'etiqueter les evenements les plus affectes et de reduire leur effet. En particulier, les variations de section efficace dues aux migrations a courte portee sont ramenes au niveau du pour cent. Ces estimateurs calorimetriques doivent cependant etre completes par les informations de detecteurs rapides si l'on veut supprimer completement les migrations a longue portee


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Annexes : 20 REF

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris Diderot - Paris 7. Service commun de la documentation. Bibliothèque Universitaire des Grands Moulins.
  • Accessible pour le PEB
  • Cote : TS1992
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.