Observations geomagnetiques et geodynamo

par Gauthier Hulot

Thèse de doctorat en Terre, océan, espace

Sous la direction de Jean-Louis Le Mouël.

Soutenue en 1992

à Paris 7 .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    Les differentes etudes que nous avons presentees au cours de cette these nous ont amene a constater que le champ magnetique terrestre principal se presente comme la superposition d'un champ dipolaire evoluant lentement (a l'echelle du million d'annees au moins) et d'un champ multipolaire evoluant vite (a l'echelle de quelques centaines d'annees) et de maniere apparemment aleatoire. Parallelement, nous avons montre que cette variation rapide du champ peut etre expliquee en termes de mouvements du fluide a la surface du noyau terrestre. Les mouvements de grande echelle que nous en deduisons sont simples et possedent d'interessantes proprietes de symetrie. Ces resultats suggerent que la convection qui anime le noyau liquide de la terre et qui engendre le champ magnetique principal, s'organise autour de deux grands rouleaux identiques, symetriques par rapport a l'equateur et paralleles a l'axe de rotation de la terre


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Annexes : 158 REF

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris Diderot - Paris 7. Service commun de la documentation. Bibliothèque Universitaire des Grands Moulins.
  • Accessible pour le PEB
  • Cote : TS1992

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Université Pierre et Marie Curie. Bibliothèque Universitaire Pierre et Marie Curie. Section Sciences de la Terre Recherche - cartothèque - CADIST.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 92 PA07 7085
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.