Selection de plantes haploides in situ chez la tomate (lycopersicon esculentum mill) : utilisation d'un marqueur lethal conditionnel

par SONIA HAMZA

Thèse de doctorat en Sciences biologiques et fondamentales appliquées. Psychologie

Sous la direction de Yves Chupeau.

Soutenue en 1992

à Paris 7 .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    La frequence de formation spontanee d'haploides in situ chez la tomate est de l'ordre de 10-4. L'utilisation d'un marqueur dominant et lethal conditionnel au stade plantule permettrait de cribler rapidement et simplement les haploides spontanes dans une descendance. Le gene aux2 d'agrobacterium rhizogenes pourrait constituer un tel marqueur. Ce gene code pour l'indole acetamide hydrolase qui en presence de naphtalene acetamide produit de l'acide naphtalene acetique, toxique pour la plante. Afin d'introduire le gene aux2 dans la tomate, une methode de regeneration et de transformation via agrobacterium a ete mise au point. Les meilleurs taux de regeneration ont ete obtenus a partir d'explants de cotyledons du cultivar uc82b ages de 8 a 10 jours, sur un milieu contenant 0,5 mg/l d'acide indole acetique et 0,5 mg/l de zeatine. L'utilisation du gene chimerique gus-intron a permis de localiser les evenements de transformation et d'etudier l'evolution des tissus transformes. Un taux de transformation optimal de 12% a ete obtenu pour des explants d'uc82b ages de 8 jours et precultives pendant deux jours en presence de cellules nourricieres. L'expression du gene aux2 dans les graines transgeniques, semees in vitro en presence de naphtalene acetamide, provoque l'inhibition du developpement des radicules et de la croissance des plantules. Le traitement en serre des individus provenant de la pollinisation d'un mutant male sterile avec un individu homozygote pour le gene aux2, par le naphtalene acetamide, a permis la selection d'individus haploides gynogenetiques. Le nombre d'haploides selectionnes par cette methode est toutefois plus faible que le nombre d'haploides, issus du meme croisement, cribles visuellement par identification des marqueurs morphologiques recessifs presents chez le parent femelle

  • Titre traduit

    Selection of maternal haploid plants of tomato (lycopersicon esculentum mill. ) using a letal conditional marker


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Annexes : 273 REF

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris Diderot - Paris 7. Service commun de la documentation. Bibliothèque Universitaire des Grands Moulins.
  • Accessible pour le PEB
  • Cote : TS1992
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.