Caracterisation petrochimique du manteau lherzolitique sous-continental par l'etude de gisements d'enclaves dans les basaltes alcalins

par MICHELE GLUCKLICH-HERBAS

Thèse de doctorat en Terre, océan, espace

Sous la direction de Jean-Claude Mercier.

Soutenue en 1992

à Paris 7 .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    L'examen petrographique de xenolites en provenance de localites mondiales (u. S. A. , france, allemagne) et la caracterisation des multiples coefficients de partage pour les differents couples de phases, permettent de tester l'etat d'equilibre des echantillons par calibration de multiples thermometres et de mettre en evidence des tendances de fusion partielle communes a la plupart des gisements. La composition des peridotites les plus fertiles est homogene a l'echelle du globe et non chondritique. Apres separation du noyau terrestre, la differenciation du manteau aurait produit une zonation chimique avec un manteau harzburgitique exclusivement lithospherique qui n'a survecu qu'a l'aplomb des cratons archeens, un manteau lherzolitique de type morb (objet de notre etude) qui correspondrait a l'essentiel du manteau superieur et un manteau profond enrichi de composition encore incertaine. Les peridotites superficielles a amphiboles (europe centrale, alaska) resulteraient d'une intense circulation de fluides apres individualisation du manteau lithospherique lherzolitique, voici environ 2,5 ma


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Annexes : 475 REF

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris Diderot - Paris 7. Service commun de la documentation. Bibliothèque Universitaire des Grands Moulins.
  • Accessible pour le PEB
  • Cote : TS1992
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.