Etude des prosomes, particules ribonucleo-proteiques impliquees dans la regulation post-transcriptionnelle de l'expresion des genes

par Olivier Coux

Thèse de doctorat en Sciences biologiques et fondamentales appliquées. Psychologie

Sous la direction de KLAUS SCHERRER.

Soutenue en 1992

à Paris 7 .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    Le travail presente dans cette these concerne l'etude des prosomes, complexes ribonucleoproteiques ubiquitaires possedant une activite proteasique multicatalytique. Nous avons produit 4 anticorps monoclonaux diriges contre des proteines prosomales. Des etudes immunologiques a l'aide de ces anticorps et des analyses biochimiques nous ont permis de montrer que, dans les erythroblastes aviaires, les prosomes existent a la fois dans le cytoplasme et dans le noyau. Durant la differenciation terminale des cellules rouges d'embryon de poulet, la quantite de prosomes diminue et des changements dans la composition proteique des prosomes et dans leurs activites proteasiques sont observes. Puis nous avons analyse la structure globale de ces particules et caracterise certains de leurs composants (arn et proteines). Les prosomes sont des complexes cylindriques de 12 nm de diametre et de 17 nm de hauteur, possedant une cavite de 4 nm de diametre. Leur masse moleculaire est de 720 000 leur rayon de gyration de 6,4 nm, et leur rayon hydrodynamique de 8,6 nm. Apres avoir demontre que les interactions proteine/proteine a l'interieur des prosomes pouvaient etre rompues par incubation des particules en presence de zinc, nous avons pu montrer que des arn sont proteges contre l'action de ribonucleases lorsque les prosomes sont intacts, alors qu'ils sont digeres lorsque ces complexes sont detruits par incubation en presence de zinc. L'arn majoritaire dans les cellules hela est l'arnt lysine 3. Par ailleurs, nous avons clone et sequence deux adnc correspondants a deux proteines prosomales humaines. La comparaison des sequences de ces proteines entre-elles et avec d'autres proteines prosomales publiees par d'autres groupes montrent que les genes prosomaux constituent une famille de genes hautement conservee, derivant probablement d'un gene ancetre unique. Enfin, nous avons montre que les prosomes, comme leur activite proteasique multicatalytique, sont bien associes aux mrnp reprimes d'erythroblastes de canard


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Annexes : 295 REF

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris Diderot - Paris 7. Service commun de la documentation. Bibliothèque Universitaire des Grands Moulins.
  • Accessible pour le PEB
  • Cote : TS1992
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.