Etude de phenomenes transitoires dans les films minces. Premiere partie : auto-regeneration dans les condensateurs a film metallise. seconde partie: commutation supra-normal dans ybacuo epitaxie

par NATHALIE BONNEL DE LONGCHAMP

Thèse de doctorat en Sciences appliquées

Sous la direction de JEAN-PAUL MANEVAL.

Soutenue en 1992

à Paris 7 .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    Cette these porte sur des mesures de phenomenes transitoires rapides sur des films minces. En premiere partie, on etudie l'influence de l'environnement et de la nature des electrodes sur le phenomene d'auto-regeneration dans les condensateurs a films polymere metallise, par des mesures electriques ou l'auto-regeneration se manifeste par un transitoire de courant. Un circuit de tres faible inductance a ete specialement concu pour l'acquisition en monocoup de ce transitoire rapide et non-reproductible. On analyse ainsi: la decharge du condensateur, l'energie dissipee, le courant crete, sa duree, son temps de montee,. . . En fonction de divers parametres, de film (metallisation a l'aluminium ou au zinc, resistance carree, pression appliquee. . . ). Nos resultats sont compares aux mesures effectuees en 1967 par h. Heywang et au modele spacio-temporel de j. Kammermaier et al. En 1989. La seconde partie est consacree aux films supraconducteurs ybacuo epitaxie sur mgo soumis a des impulsions electriques et optiques. En reponse a une impulsion echelon de courant, le film transite vers un etat dissipatif, mais seulement a partir d'un temps bien defini t#d. Ce temps, mesure sur une dynamique de 1 a 300 ns, se compare bien qualitativement au modele de depression du parametre d'ordre de pals et wolter (1979). Sur un film polarise en courant sur-critique, l'effet d'une impulsion laser est une elevation de resistance temporaire. A condition de limiter drastiquement la fluence optique (nj/cm#2 par pulse) on distingue deux composantes dans la relaxation: la reponse bolometrique usuelle (2,4 nsec) et un second temps (8,5 nsec 2,25k et 4nsec a 3k) decroissant lorsqu'on monte en temperature. Ce resultats est attribue a l'interaction electron-phonon acoustique


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Annexes : 45 REF

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris Diderot - Paris 7. Service commun de la documentation. Bibliothèque Universitaire des Grands Moulins.
  • Accessible pour le PEB
  • Cote : TS1992
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.