Etude du mecanisme d'activation plaquettaire induit par un anticorps monoclonal dirige contre gpiib-iiia. Role de gpiib-iiia (integrine alpha iib-beta 3) dans l'activation plaquettaire

par Christilla Bachelot-Loza

Thèse de doctorat en Sciences biologiques et fondamentales appliquées. Psychologie

Sous la direction de Sylviane Lévy-Toledano.

Soutenue en 1992

à Paris 7 .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    Les mecanismes biochimiques de l'activation plaquettaire produite par un anticorps monoclonal anti gpiib-iiia, integrine majeure de la membrane plaquettaire, a ete compare a ceux mis en jeu par les inducteurs physiologiques. La fixation de l'igg-p256 a son epitope gpiib-iiia induit une agregation plaquettaire, une liberation des constituants granulaires, les phosphorylations de la chaine legere de la myosine et de la pleckstrine (reflet de l'activation de la proteine kinase c), la synthese de thromboxanes et une augmentation du calcium cytosolique. Cependant, contrairement a l'activation induite par la thrombine ou le collagene, l'activation induite par l'igg-p256 se fait en absence d'hydrolyse precoce des polyphosphoinositides. La comparaison de l'activation produite par les igg ou les f(ab)#2 a permis de montrer que l'interaction de la partie fc de l'igg avec son recepteur plaquettaire joue un role primordial dans l'activation en permettant l'amplication par les produits liberes, adp et thromboxane a#2, conduisant a l'activation ulterieure de la phospholipase c. L'inositol-triphosphate alors synthetise est responsable de la mobilisation de calcium. Les fragments f(ab)#2 de p256 quant a eux n'induisent que la phosphorylation sur un residu tyrosine d'une proteine de 64 kd. Le complexe gpiib-iiia n'est donc pas uniquement le recepteur du fibrinogene mais est egalement implique dans des evenements intracellulaires. Par ailleurs, l'etude comparative des phosphorylations de proteines sur des tyrosines, induites par divers inducteurs (physiologiques ou non) de l'activation plaquettaire, a permis de demontrer que ces phosphorylations varient selon l'etat d'activation et l'intensite d'agregation plaquettaire et qu'elles sont dependantes de l'activation prealable de la proteine kinase c, exceptee la proteine 64 kd dont la phosphorylation peut egalement resulter de l'activation de gpiib-iiia


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Annexes : 495 REF

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris Diderot - Paris 7. Service commun de la documentation. Bibliothèque Universitaire des Grands Moulins.
  • Accessible pour le PEB
  • Cote : TS1992
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.