Mise en evidence et signification de l'internalisation du glucagon et de son recepteur dans le foie de rat. Etudes in vivo et in vitro

par FRANCOIS AUTHIER

Thèse de doctorat en Sciences biologiques et fondamentales appliquées. Psychologie

Sous la direction de BERNARD DESBUQUOIS.

Soutenue en 1992

à Paris 7 .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    Le devenir du glucagon dans le foie de rat in vivo a ete etudie par le fractionnement subcellulaire. Apres injection de glucagon iode aux rats, le ligand est progressivement internalise dans des endosomes distincts des elements de golgi et des lysosomes. Le traitement des rats par la chloroquine augmente la recuperation de la radioactivite dans les endosomes. Le glucagon endosomal consiste en du ligand intact et des metabolites contenant des clivages peptidiques en positions 2-3, 5-6 et 6-7. Les endosomes contenant du glucagon internalise, et incubes en conditions isotoniques generent ces metabolites. La degradation endosomale est sous la dependance de l'acidification entretenue par la pompe atp-dependante. L'injection d'une dose saturante de glucagon induit une diminution de liaison de l'hormone dans la membrane plasmique et une augmentation dans les endosomes. Ainsi, l'occupation du recepteur par le glucagon induit une internalisation specifique et reversible du complexe glucagon-recepteur, les recepteurs internalises conservant leur structure, mais perdant leur propriete fonctionnelle


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Annexes : 289 REF

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris Diderot - Paris 7. Service commun de la documentation. Bibliothèque Universitaire des Grands Moulins.
  • Accessible pour le PEB
  • Cote : TS1992
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.