Toxines chimériques dérivées de la toxine diphtérique : application en biologie cellulaire et thérapeutique

par Patricia Aullo

Thèse de doctorat en Sciences biologiques et fondamentales appliquées. Microbiologie

Sous la direction de Patrice Boquet.

Soutenue en 1992

à Paris 7 .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    La toxine diphtérique, avec la mise en œuvre par génie génétique de toxines chimériques, est devenue un outil polyvalent. Nous avons réalisé deux types de toxines chimériques dérivées de la toxine diphtérique, l'une présente un intérêt thérapeutique important pour l'éradication des infections par le VIH (virus de l'immunodéficience humaine), l'autre constitue un outil pour l'analyse de la régulation de l'actine par la petite protéine-G rho.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (113 f.)
  • Annexes : Bibliogr. f. 91-112 (186 réf.)

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris Diderot - Paris 7. Service commun de la documentation. Bibliothèque Universitaire des Grands Moulins.
  • Accessible pour le PEB
  • Cote : TS1992
  • Bibliothèque : Service de santé des armées. Bibliothèque.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : QW 630.5.I3-1
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.