L'imaginaire de la mort : Bataille, Blanchot, Duras

par Christophe Bident

Thèse de doctorat en Sciences des textes et des documents

Sous la direction de Julia Kristeva.

Soutenue en 1992

à Paris 7 .


  • Résumé

    Bataille, blanchot and duras : they are obsessed by death, not only a sick, political death, but also a sacred death, that the christian, bourgeois - and colonial - civilization endeavors to forget, in the heart of sacrifice, erotism or agony. To legitimate such an obsession. By its recognition through a theoretical universal or its translation into narrative formulas, has been their first ambition. Death, being always beyond the reach of experience, allows to legitimate only the invention of narrative praxes leading to the heteros : that is the archaic semiotic networks at work through the aesthetics of the novel. In such a process death appears originally as the foundation, the formation and the repetition element of the imagery ; the conversion of anxiety into pleasure collapses ; the pre-objectality of a terrifying relationship to the mother stands out; the specular stabilization of the abject falls into pieces ; a non-cathartic anxiety, that onlythe recognition of the praxis of the sacred can "turn into delight", passes on to the reader : a policy of a reading open on to the community. This protean power of fragmentation of the writing appears to bataille, blanchot and duras as an ethic necessity. Their meetings, their reciprocal esteem and their friendship rest upon their ethic view of the aesthetic "disaster".


  • Résumé

    Bataille, blanchot, duras : la mort les obsede, non seulement la mort malade inherente au politique, mais aussi la mort sacree, que la civilisation chretienne, bourgeoise - et coloniale - s'efforce d'oublier, a l'oeuvre dans le sacrifice, l'erotisme ou l'agonie. Legitimer une telle obsession, par sa reconnaissance en universel theorique ou sa mise en formules narratives, sera un temps leur ambition. L'exteriorite de la mort au discours et a l'experience ne permet finalement de legitimer que l'invention de pratiques narratives resttuant l'heteros : articulations de semiotiques archaiques traversant l'esthetique romanesque. S'y inscrit comme origine la mort comme marque fondatrice, formatrice et repetitive du supplement imaginaire ; s'y effondre de monnayage de l'angoisse qui valait-pour la jouissance ; s'y separe la pre-objectalite d'un rapport terrorisant a la mere ; s'y dechire la stabilisation speculaire de l'abject, s'y communique une angoisse non cathartique, que seule la reconnaissance de la pratique du sacre peut "tourner en delices" : politique de la lecture ouverte sur la communaute. Ce pouvoir proteiforme de fragmentation de l'ecriture s'impose a bataille, blanchot et duras comme une necessite ethique. C'est sur cette percee ethique du "desastre" esthetique que s'assoient leurs rencontres, leur estime reciproque, leur complicite, leur amitie.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 2 vol. (659 f.)

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris Diderot - Paris 7. Service commun de la documentation. Bibliothèque Universitaire des Grands Moulins.
  • PEB soumis à condition
  • Cote : TL (1992) 129
  • Bibliothèque : Centre Technique du Livre de l'Enseignement supérieur (Marne-la-Vallée, Seine-et-Marne).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : I 4= 16927-<1,2>

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de la Sorbonne (Paris).
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : TMC 1341
  • Bibliothèque : Université de Lorraine. Direction de la Documentation et de l'Edition. Bibliothèque universitaire Lettres et sciences humaines.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : Mf 10424
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.