Théâtralité des parlers et des comportements féminins et masculins

par Patricia Niedzwiecki

Thèse de doctorat en Science des textes et des documents

Sous la direction de Georges Kassai.

Soutenue en 1992

à Paris 7 .


  • Résumé

    La 1ère partie de cette thèse consacrée au langage des femmes (la 1e date d'avril '85, elle analyse les enregistrements de 13 groupes de discussion - femmes, hommes et mixtes en anglais, néerlandais, allemand, univ. Paris 7), se fonde partiellement sur les résultats de la 1e sur la "phénoménologie du langage des femmes". "Théâtralité des langages et des comportements féminins & masculins" traite aussi du sexisme langagier et comportemental, du genre, du sexe, de la féminité, de la masculinité, bien que dans leurs aspects littéraires, sans utiliser de materiau enregistré. La 2de partie consiste en un code de féminisation applicable à toutes les langues en principe, si l'on admet que seuls les préjugés nous empêchent de passer outre le féminin en langue. L'analyse des principes de féminité et de masculinité met en effet en lumière l'artificialité de nos images du monde, imposées dès l'enfance. En décryptant l'étymologie, l'on s’aperçoit que nos représentations symboliques du vécu sont facilement faussées par de mauvaises habitudes de langage. A l'aube de la vie, il semblerait que le soleil tout puissant ait été féminin, et la lune masculine. Au 17e siècle cependant, des grammairiens anglais et européens imposèrent leurs propres idées masculines à la société, le soleil devenant masculin, et la lune féminine. Le même processus s'applique sans doute aux voix et au comportement, "feminins" ou "masculins". Dans quelle mesure langage et comportement sont-ils véritablement féminins ou masculins? Cette étude pose ce type d'interrogations. Parce que, qui sait, la féminité et la masculinité pourraient se réduire à des composantes socio-culturelles et biologiques.

  • Titre traduit

    "Thespian characteristics of women's and men's language and roles patterns


  • Résumé

    The 1st part of this 2nd phd about "women's" and men's language" (the very 1st one dating from april '85 mainly dealing with analysing 13 taped conversation groups all female-all male, mixed - in english & dutch & french, univ. Paris 7) is partly based on some of the results of my 1st study "phenomenology of women's language"). It also examins sexism in speech & behaviour, gender, sex, feminity, masculinity, but from a more literary point of view, since it does not use any taped material but written documents. The 2nd part consists of a code of practice for the correct use of female language forms, which could be applied to virtually all languages, since it is clear there is no shere linguistic reason for ingoring female language forms other than biases. Indeed, through analysing the principles of femininity & masculinity, one comes to realise how fabricated our images of the world are, from infancy onward. Deciphering etymology also makes clear that our symbolic representations of life can easily be altered by bad habits. At the outset of life on earth, the powerful sun seems to have been feminine, and the moon masculine, whereas in the 17th cy, english & other european grammarians imposed their own masculine ideas puon society, so that the sun became masculine, and the moon feminine. The same probably happened to female & male voice pitches & behavioural patterns. But how feminine & or masculine are women's & men's speech & behaviour? This study mainly focuses on such question.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (202 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris Diderot - Paris 7. Service commun de la documentation. Bibliothèque Universitaire des Grands Moulins.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : TL (1992) 093
  • Bibliothèque : Centre Technique du Livre de l'Enseignement supérieur (Marne-la-Vallée, Seine-et-Marne).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : I 4= 16326-<1,2>
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.