La frontière entre les États-Unis et le Mexique : espace identitaire du Chicano

par Catherine Lejeune

Thèse de doctorat en Études anglophones

Sous la direction de Geneviève Fabre.

Soutenue en 1992

à Paris 7 .


  • Résumé

    This study deals with the us-mexico border from an original point of view, that of an agent of community life : in the past, what was known as the spanish borderlands, then as the mexican borderlands was a place of cultural conflits but also of much interaction between the various groups that inhabited the region : the fact that the 1848 war transformed this frontier into an international boundary in no way altered its significance as a category : its still extremely heterogeneous populations have complex relations with one another, and the relationship they hae with the border is of a very particular nature. For the chicanos who are the product of the historal break between the two countries, the border is a focal point of identification : their identity is formed around it. The survey i carried out on the representations of the border in the collective imagination of the chicanos show its strategic role in the identity process of the border population of mexican descent in the us, and also reveals that beyond its physical reality, the border is a mental space.


  • Résumé

    Ce travail se veut apprehender la frontiere entre les etats-unis et le mexique d'un point de vue inhabituel, cleui de vie collective : dans le passe, le "borderlands" fut temoin de conflits entre les differentes populations frontalieres qui l'habitaient - espagnols, creoles et indiens -, mais la vie dans cette region donna aussi lieu a de nombreuses interactions sans qu'aucun de ces groupes ne perde jamais de sa particularite ; le trace frontalier instaure en 1848 ne lui enleva rien de s asingularite en tant que lieu, et de sa pertinence en tant que categorie : ses populations actuelles sont toujours aussi diversifiees qui entretiennent entre elles des rapports complexes, et nouent avec la frontiere un lien singulier. Pour les chicanos qui sont le produit de la rupture historique cree par la guerre entre les deux pays, la frontiere a une fonction identificatrice : c7est autour d'elle que se forge leur identite. L'enquete que nous avons menee sur les representations de la frontiere dans l'imaginaire collectif du chicano montre le role important qu'elle joue dans le processus identitaire de ce groupe, et revele qu'au dela de la realite physique, la frontiere est un espace mental.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (447 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris Diderot - Paris 7. Service commun de la documentation. Bibliothèque Universitaire des Grands Moulins.
  • Accessible pour le PEB
  • Bibliothèque : Centre Technique du Livre de l'Enseignement supérieur (Marne-la-Vallée, Seine-et-Marne).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : I 4= 16201

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de la Sorbonne (Paris).
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : TMC 514
  • Bibliothèque : Université de Lorraine. Direction de la Documentation et de l'Edition. Bibliothèque universitaire Lettres et sciences humaines.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : Mf 9697
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.