Ksitigarbha en Chine (du VIe siècle au XIIIe siècle) : genèse d'un culte populaire

par Françoise Wang

Thèse de doctorat en Études Extrême-orientales

Sous la direction de Michel Soymié.

Soutenue en 1992

à Paris 7 .


  • Résumé

    L'objet de ce travail est d'étudier la formation du culte rendu au bodhisattva Ksitigarbha en Chine et son développement jusqu'au XIIIe siècle. Le premier chapitre présente et analyse les premiers sûtra où apparaît notre personnage. C'est sur cette base qu'est émise l'hypothèse selon laquelle ce culte serait originaire de l'Asie Centrale. L'importance de la notion de déclin de la loi est également mise en valeur, ainsi que le rôle joué par l'école des trois degrés dans la sinisation de ce culte. Le deuxième chapitre est essentiellement basé sur l'étude des manuscrits de Dunhuang. Plusieurs recueils d'histoires populaires ont également été utilisés. L'étude de ces matériaux montre comment la dévotion à l'égard de Ksitigarbha fut intégrée dans les pratiques de l'école de la terre pure. Différentes cérémonies comme les jours de jeûne, les cérémonies funéraires. Notamment celles qui sont associés aux dix rois, sont présentées. Le rôle de sauveur des enfers est de façon de plus en plus nette, confié à Ksitigarbha. Le troisième chapitre, consacré à l'iconographie, a pour but essentiel la confirmation des conclusions auxquelles je suis parvenue au terme de l'analyse des sources scriptuaires. De nouveaux matériaux de recherche sont apportés grâce à l'étude des centres rupestres du Sichuan. Plus de 48 planches sont données en illustration.

  • Titre traduit

    Ksitigarbha in China (from 6th century to the 13th century) the genesis of a popular cult


  • Résumé

    The purpose of this work is to study the formation of the cult of Ksitigarbha and its development up to the 13th century. In the first chapter, the first sutra where this bodhisattva is mentionned, are presented and analysed, on this basis, we express the opinion that the origin of this cult must be found in central Asia. The importance of the notion of decline of the law is emphasized. We also show the role played by the school of the three degree a in the sinisation of this cult. The second chapter is based essentially on the manuscripts from Dunhuang. Some collections of popular stories have also been used. The study of thee materials shows that the devotion to Ksitigarbha was integrated in the practices of the school of pure land. Several ceremonies such as fast days, funerals especially those, which are associated with the ten kings are presented. The third chapter, devoted to iconography, has for main purpose to search confirmation for the conclusions made at the end of the analysis of scriptural authorities. Some new materials are given through the study of the rupestral center of Sichuan. More than 40 places are given as illustrations.

Autre version

Cette thèse a donné lieu à une publication en 1998 par Presses de l'Ecole Française d'Extrême-Orient à Paris

Le bodhisattva Kṣitigarbha en Chine du Ve au XIIIe siècle


Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 2 vol. (foliotation multiple [378] f.)
  • Annexes : Réf. bibliogr. p. I-XXIX. Annexes

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris Diderot - Paris 7. Service commun de la documentation. Bibliothèque Universitaire des Grands Moulins.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : TL (1992) 035
  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de la Sorbonne (Paris).
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : TMC 136
  • Bibliothèque : Centre Technique du Livre de l'Enseignement supérieur (Marne-la-Vallée, Seine-et-Marne).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : I 4= 15952-<1,2>
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.
Cette thèse a donné lieu à 1 publication .

Consulter en bibliothèque

Cette thèse a donné lieu à une publication en 1998 par Presses de l'Ecole Française d'Extrême-Orient à Paris

Informations

  • Sous le titre : Le bodhisattva Kṣitigarbha en Chine du Ve au XIIIe siècle
  • Dans la collection : Monographies. Ecole Française d'Extrême-Orient , 185 , 1269-8326
  • Détails : 1 vol. (412 p.)
  • Notes : Thèse soutenue sous le titre : "Ksúitigarbha en Chine (du VIe siècle au XIIIe siècle) : genèse d'un culte populaire.
  • ISBN : 2-85539-785-5
  • Annexes : Bibliogr. p. [316]-358. Notes bibliogr. Index
La version de soutenance de cette thèse existe aussi sous forme papier.

Où se trouve cette thèse ?

Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.