Structure foncière et système agraire dans le sud d'Haïti : éléments de sociologie pour une réforme agraire

par Michèle Oriol

Thèse de doctorat en Sociologie

Sous la direction de André-Marcel d' Ans.

Soutenue en 1992

à Paris 7 .


  • Résumé

    In this thesis, peasant land tenure is studied through diachronic and synchronic approaches to understand the action of haitian society on the landscape. Family land and unformal equal partition of land between heirs at each generation are viewed as main characteristics of land tenure, during colonial period as well as national period (after independance in 1804), in spite of the fact that farming system is quite different during the periods in consideration. New historical data is brought by study of colonial cadastral maps and national surveyors papers: easy shift from colonial era to national period and the evidence of peasant landownership legally founded since the early xixe century in the les cayes plain, mainly by peasants purchasing from urban landlords. A study of contemporary camp-perrin commune make possible tohave an acute view of highly fragmented landholding, nature and use of rights of co-heirs and reveal their impact on farming system. The thesis ends with proposals for land reform which come from and want to change farming system as well as haitian sciety.

  • Titre traduit

    Land tenure and farming system in southern haiti sociological contribution to land reform


  • Résumé

    Cette these est une tentative pour retrouver, par une approche a la fois diachronique et synchronique, la dynamique de la structure fonciere a la campagne et apprehender ainsi la gestion du paysage rural faite par la societe haitienne. L'indivision legale et le partage egalitaire informel sont presentes comme les traits dominants du foncier, aussi bien a la periode coloniale qu'apres l'independance (1804), bien que s'inserant dans des systemes de production totalement differents a chacune des periodes considerees. L'exploitation de sources nouvelles (cadastres coloniaux, archives d'arpenteurs nationaux notamment) met en evidence la continuite du regime de propriete de la periode coloniale a la periode nationale, ainsi que le fondement legal de la propriete paysanne qui se constitue, des le debut du xixe siecle dans la plaine des cayes, principalement par des achats aux proprietaires urbains. Un parcellaire realise dans la commune de camp-perrin permet d'etablir l'emiettement de la terre, la nature des droits des indivisaires et les conditions d'exercice de ces droits, ainsi que leurs implications pour le systeme de production. La these debouche sur des orientations possibles pour une reforme agraire, ou plutot agro-fonciere, qui, en meme temps, tient compte et veut agir sur les systemes de production et la dynamique de la societe haitienne.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 2 vol. (iv, 346 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris Diderot - Paris 7. Service commun de la documentation. Bibliothèque Universitaire des Grands Moulins.
  • Accessible pour le PEB
  • Bibliothèque : Centre Technique du Livre de l'Enseignement supérieur (Marne-la-Vallée, Seine-et-Marne).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : I 4= 15811-<1,2>

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de la Sorbonne (Paris).
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : TMC 408
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.