Origine gestion et transport des assimilats chez la vigne

par CHRISTINE GLAD

Thèse de doctorat en Sciences biologiques et fondamentales appliquées. Psychologie

Sous la direction de P. MAZLIAK.

Soutenue en 1992

à Paris 6 .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    Chez vitis vinifera, a l'emission des pleurs et a la floraison, l'importance des flux de seve, la composition des produits transportes puis leur distribution aux differents organes, ont ete determines. Les traceurs isotopiques #1#4c et #1#5n ont permis d'etudier l'epoque de mise en place et le devenir des reserves azotees et carbonees utilisees lors de la croissance de la plante. Au moment des pleurs, les composes majeurs presents dans la seve du xyleme sont le potassium, le calcium, le magnesium et le nitrate, pour les elements mineraux, les glucides (glucose et fructose essentiellement) et les acides amines (85% de glutamine) pour les composes organiques. Au debut du printemps, l'etude realisee au moyen de l'isotope #1#5no#3 montre qu'a un stade precoce de developpement des bourgeons, les organes qui s'edifient les premiers (base et grappes), encore heterotrophes, puisent largement dans les reserves de la plante pour assurer leur croissance. Par la suite, en periode de pleine croissance, la participation relative des reserves azotees dans l'alimentation de la plante se trouve progressivement diminuee par le fait d'une augmentation de la synthese des composes organiques dans les racines et dans les feuilles devenues autotrophes. L'analyse de la seve phloemique parvenant a la grappe montre que le saccharose et la glutamine sont les composes organiques majeurs transportes dans la seve du phloeme. En outre, depuis le debut de la floraison jusqu'a la nouaison, l'afflux vers la grappe de substances organiques, principalement d'acides amines, et de potassium augmente significativement. De plus, des marquages au #1#4co#2 ont mis en evidence une alimentation preferentielle de la grappe a partir de la feuille situee juste au dessus d'elle. D'autre part, la grappe a la faculte de detourner de grandes quantites d'assimilats a partir du nud qui les lui fournit. Au cours de la floraison, l'etude de la distribution des assimilats entre l'apex (partie vegetative) et les grappes (parties reproductrices), revele que cette derniere, bien que de petite taille, est un puits important vis a vis des assimilats soulignant l'importance des relations de competition trophiques entre les differents organes. Un metabolisme intense de l'azote prend place au sein de la grappe se traduisant par une synthese d'acides amines a partir des squelettes carbones issus de la photosynthese. Les experimentations d'ecimage de l'apex et d'ombrage de la plante, montrent qu'apres 24 heures de traitement, si l'ecimage semble bloquer la sortie des photoassimilats depuis la feuille, au contraire l'ombrage entraine un accroissement de l'exportation de composes organiques a partir de la feuille experimentee. Il y a donc une regulation dans la fourniture d'assimilats par les feuilles, en fonction de la demande des organes puits, force d'appel liee directement au stade de developpement de l'organe considere


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 68 P.
  • Annexes : 131 REF.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Centre Technique du Livre de l'Enseignement supérieur (Marne-la-Vallée, Seine-et-Marne).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : PMC RT P6 1992
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.