Les noyaux du raphe innervent-ils les vaisseaux cerebraux? donnees histologiques et biochimiques montrant la presence de nerfs immunoreactifs a la tryptophane hydroxylase et l'absence de nerfs contenant ou synthetisant de la serotonine. Implications possibles dans les cephelees

par PIERRETTE MATHIAU

Thèse de doctorat en Sciences biologiques et fondamentales appliquées. Psychologie

Sous la direction de PIERRE AUBINEAU.

Soutenue en 1992

à Paris 6 .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    Il est probable que la 5-hydroxytryptamine (serotonine, 5-ht) soit impliquee dans le controle de la circulation sanguine cerebrale normale ou pathologique (migraine). Il s'agit en effet d'un agent puissamment vasoactif et algogene. La presence de 5-ht au sein de fibres nerveuses cerebrovasculaires est cependant tres debattue, de meme que l'existence de projections directes de neurones serotoninergiques des noyaux du raphe sur les vaisseaux sanguins des meninges. Nous avons montre, par tracage anterograde, qu'il n'existe pas de voie nerveuse directe entre le noyau du raphe dorsal et les vaisseaux des meninges. De plus l'expression specifiquement peripherique d'un filament intermediaire, la peripherine nous a permis de caracteriser l'ensemble des nerfs cerebrovasculaires comme appartenant aux systemes nerveux autonome et sensoriel. Toutes les fibres nerveuses vasculaires contiennent en effet cette proteine alors que celle-ci n'est pas exprimee par les neurones des noyaux du systeme nerveux central. Par ailleurs nous confirmons que, normalement, les arteres meningees ne contiennent pas de fibres nerveuses immunoreactives a la serotonine. Paradoxalement, ces arteres, comme les arteres femorales, renferment un riche plexus nerveux immunoreactif a la tryptophane hydroxylase (tph, enzyme limitante de la synthese de la serotonine). Ce paradoxe n'est cependant qu'apparent puisque l'analyse biochimique de l'activite de cette enzyme dans ces vaisseaux prealablement incubes in vitro en presence d'un exces de tryptophane revele que son activite n'est pas significative. Nous concluons donc que les vaisseaux sanguins des meninges ne contiennent pas de fibres nerveuses d'origine centrale et, plus generalement, de fibres synthetisant normalement de la 5-ht. De la tph inactive semble cependant presente dans une innervation peripherique, probablement sympathique. Il est possible que, dans certaines conditions physiologiques ou pathologiques comme les cephalees, cette tph soit activee, permettant une production transitoire de 5-ht


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 201 P.
  • Annexes : 401 REF.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Centre Technique du Livre de l'Enseignement supérieur (Marne-la-Vallée, Seine-et-Marne).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : PMC RT P6 1992
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.