Emission a haute energie de la supernova sn 1987a. Acceleration des rayons cosmiques dans les ondes de choc a deux fluides

par Roland Lehoucq

Thèse de doctorat en Terre, océan, espace

Sous la direction de Jean Audouze.

Soutenue en 1992

à Paris 6 .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    La premiere partie de cette these concerne l'emission a haute energie de la supernova sn 1987a. Ce travail est base sur une simulation monte-carlo du transfert des photons gamma emis lors de la desintegration des elements radioactifs (tels que le #5#6ni, #5#6co, #5#7co et #4#4ti) produits lors de l'explosion. Ces photons gamma interagissent avec l'enveloppe en expansion et y depose donc une partie de leur energie qui alimentera la courbe de lumiere bolometrique. L'un des problemes qui se pose concerne l'evolution tardive (au-dela de 1200 jours) de la courbe de lumiere, tres differente selon qu'elle soit alimentee par le rayonnement d'un objet central ou par la radioactivite. Il est montre que l'on peut expliquer la courbe de lumiere tardive seulement en invoquant la presence d'une quantite de #4#4ti de l'ordre de 8. 9 10##4 masse solaire, sans violer les contraintes imposees par les observations a haute energie. La deuxieme partie est consacree a l'etude de l'acceleration des rayons cosmiques dans les ondes de choc a deux fluides dans le but de comprendre les differentes asymetries observees dans les hot-spots, des radio-sources extragalactiques. Il fallut tout d'abord resoudre les equations de structure d'un choc compose d'un fluide classique et d'un fluide relativiste, en presence ou non d'un champ magnetique. L'indice spectral des solutions a ete calcule a l'aide d'une methode perturbative etablissant une relation entre l'indice spectral et la fonction de structure. A l'aide des solutions selectionnees il est montre que les principales asymetries peuvent etre expliquees en terme d'asymetries dans le milieu intergalactique, en particulier l'effet liu-laing-garrington est lie a une asymetrie du champ magnetique


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 245 P.
  • Annexes : 178 REF.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Pierre et Marie Curie. Bibliothèque Universitaire Pierre et Marie Curie. Section Biologie-Chimie-Physique Recherche.
  • Accessible pour le PEB
  • Bibliothèque : Centre Technique du Livre de l'Enseignement supérieur (Marne-la-Vallée, Seine-et-Marne).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : PMC RT P6 1992
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.