Expression selective d'un gene indicateur et d'un oncogene, dans les precurseurs de cellules nerveuses, au cours du developpement de souris transgeniques. Clonage et etude d'un nouveau gene regulateur de la proliferation et de la differenciation cellulaire

par MARC LE BERT

Thèse de doctorat en Sciences biologiques et fondamentales appliquées. Psychologie

Sous la direction de Pierre Rouget.

Soutenue en 1992

à Paris 6 .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    Notre travail a pour objectif de contribuer a l'etude de la regulation de l'expression des genes au cours du developpement du systeme nerveux et de la differenciation cellulaire. Dans une premiere partie, nous avons obtenu des souris transgeniques portant un gene indicateur et un oncogene immortalisant, associes a une region regulatrice du gene codant pour la proteine legere des neurofilaments (nf-l). L'etude de l'expression des transgenes au cours du developpement nous a montre qu'ils sont coexprimes dans diverses structures donnant naissance au systeme nerveux. Ces souris transgeniques devraient permettre l'etude des mecanismes moleculaires intervenant dans la regulation de l'expression du gene nf-l, au cours du developpement embryonnaire. Ce systeme ouvre egalement la perspective d'obtenir des lignees cellulaires neuronales issues de ces differentes structures, a des stades varies du developpement, puis d'etudier ex vivo et in vitro, les facteurs transcriptionnels intervenant dans le controle de la proliferation et de la differenciation cellulaire, avec une approche quelque peu analogue a celle que nous avons utilisee dans la deuxieme partie de notre travail. Dans cette seconde partie, nous nous sommes interesses a l'identification de genes codant pour des facteurs de transcription, susceptibles de reguler la proliferation et la differenciation des cellules nerveuses. A l'aide de lignees cellulaires obtenues precedemment au laboratoire, nous avons d'abord montre que l'expression de genes codant pour des proteines comportant des motifs helice-boucle-helice (hlh), est correlee a l'arret de la proliferation et au declenchement de la differenciation. Puis nous avons contribue au clonage et a l'etude de la sequence d'un cdna que nous avons appele npdc-1 (pour neural proliferation differentiation control-1). Nous avons montre qu'il code pour une nouvelle proteine presentant un domaine hlh et de multiples sites de phosphorylation. Cette proteine est exprimee specifiquement dans les cellules nerveuses et intervient dans le controle de la proliferation et de la differenciation


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 215 P.
  • Annexes : 202 REF.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Pierre et Marie Curie. Bibliothèque Universitaire Pierre et Marie Curie. Section Biologie-Chimie-Physique Recherche.
  • Accessible pour le PEB
  • Bibliothèque : Université Pierre et Marie Curie. Bibliothèque Universitaire Pierre et Marie Curie. Section Biologie-Chimie-Physique Recherche.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : T Paris 6 1992 533
  • Bibliothèque : Centre Technique du Livre de l'Enseignement supérieur (Marne-la-Vallée, Seine-et-Marne).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : PMC RT P6 1992
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.