Etude in vitro de quelques aspects du developpement embryonnaire des cellules du systeme nerveux central des mammiferes : mise en place de neurones monoaminergiques, ontogenese de deux lignages gliaux

par JOELLE HILLION

Thèse de doctorat en Sciences biologiques et fondamentales appliquées. Psychologie

Sous la direction de FRANCOISE DE VITRY.

Soutenue en 1992

à Paris 6 .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    Le role des neurotransmetteurs classiques et en particulier des monoamines dans la maturation du cerveau, a fait l'objet ces dernieres annees de nombreuses recherches et nous-meme avons examine l'action de la serotonine et de la dopamine en portant une attention particuliere au mecanisme autocrine/paracrine mis en jeu dans la differenciation des neurones serotoninergiques et dopaminergiques. Des cellules de tronc cerebral et d'hypothalamus d'embryons de souris et de rat ages de 13 a 16 jours ont ainsi ete cultivees pendant des temps variables en absence ou en presence d'agonistes serotoninergiques (8-oh-dpat) ou dopaminergiques (apomorphine) et l'acquisition du phenotype monoaminergique a ensuite ete etudiee selon des criteres morphologiques, immunocytochimiques et biochimiques. Nos resultats montrent que les reponses aux stimulations varient avec le temps de developpement et la region consideree, et que des recepteurs specifiques sont impliques dans cet effet. De plus, lorsque la recherche de messagers specifiques est effectuee par hybridation in situ en parallele avec celle de la proteine correspondante, celle-ci est toujours detectee plus tardivement. Un resultat identique a ete obtenu lors de l'etude ontogenetique de deux lignages gliaux ou les deux proteines considerees montrent une apparition posterieure a celle des messagers correspondants, ce qui confirme l'interet de cette technique dans l'etude des lignages pendant le developpement precoce


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 222 P.
  • Annexes : 291 REF.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Pierre et Marie Curie. Bibliothèque Universitaire Pierre et Marie Curie. Section Biologie-Chimie-Physique Recherche.
  • Accessible pour le PEB
  • Bibliothèque : Centre Technique du Livre de l'Enseignement supérieur (Marne-la-Vallée, Seine-et-Marne).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : PMC RT P6 1992
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.